En juillet dernier, nous avons eu la surprise de partir pour un séjour en famille à Majorque. Si les clichés sur Majorque sont nombreux et que l’île est souvent réduite à son aspect hyper touristique, nous avons découvert une île au charme insoupçonné, avec des criques paradisiaques et des espaces sauvages encore préservés.

L'île de Majorque aux Baléares.

 

Et si nous partions au soleil le temps d’un article ? À quelques jours d’un nouveau voyage en famille, nous voulions revenir sur notre très beau séjour à Majorque en juillet dernier. Alors que nous venions tout juste de rentrer en France après plusieurs semaines passées en Espagne, nous avons eu l’immense surprise de partir pour un séjour en famille à Majorque. Après avoir passé ces quelques mois sur la route loin de nos proches, nous ne pouvions pas rêver meilleure surprise.

Majorque est une île des Baléares, située au large de l’Espagne. Pendant 4 jours, nous sommes partis à la recherche de jolies criques sauvages et nous avons découvert une facette de l’île que nous n’imaginions pas. Alors que Majorque est réputée pour ses stations balnéaires et ses hôtels de luxe, nous avons découvert une île au charme insoupçonné, avec des criques paradisiaques et des espaces sauvages encore préservés.

Notre sélection des lieux
à voir à Majorque

Pendant ces 4 jours à Majorque, nous avons été très surpris par la diversité des paysages. En quelques minutes, il est possible de passer d’une crique sauvage à l’eau turquoise, à une vue à couper le souffle sur des falaises vertigineuses. C’est une facette de l’île que nous ne connaissions pas et c’est aussi ce qui nous a le plus séduit pendant notre séjour à Majorque.

En 4 jours, nous sommes loin d’avoir tout vu tant il y a de choses à découvrir sur l’île. Et comme notre hébergement se trouvait sur la côte est de Majorque, nous avons décidé de nous consacrer à la découverte des alentours. Mais la bonne nouvelle, c’est que ça nous donne une bonne raison de revenir ! En attendant, nous vous donnons la liste de tous les endroits que nous avons découvert pour vous aider à programmer votre voyage à Majorque.


— 1. Cala Murada

Cala Murada est une magnifique crique située sur la côte est de Majorque, entre la ville de Portocolom et la station balnéaire de Porto Cristo. C’est ici, dans la baie de Cala Murada, que nous avons posé nos valises pour notre séjour à Majorque. 

Après une longue journée marathon à l’aéroport, Cala Murada est la première crique que nous découvrons lors de notre séjour. En quelques secondes, tous nos a priori sur Majorque s’envolent et le charme opère instantanément : l’eau est limpide, avec des nuances bleues azur et l’ambiance vraiment très calme. Avec sa végétation, ses petites maisons colorées et ses falaises, Cala Murada possède un charme pittoresque que nous avons beaucoup aimé.

Cala Murada, Majorque, Iles Baléares.
Cala Murada, Majorque, Iles Baléares.
Cala Murada, Majorque, Iles Baléares.
Cala Murada, Majorque, Iles Baléares.


— 2. Cala Domingos

À quelques pas de Cala Murada, en suivant un sentier rocheux, nous découvrons la baie de Cala Domingos et ses deux plages de sable blanc. Malgré l’aspect très touristique de cette station balnéaire, le cadre est incroyable et nous décidons de nous arrêter un moment sur la plus petite plage de la baie, beaucoup moins fréquentée que sa voisine. L’eau est d’un bleu turquoise comme nous en avons rarement vu et nous ne résistons pas à l’envie de nous baigner. Finalement, cet endroit se trouve être bien plus authentique que nous l’imaginions, et nous passerons des heures dans l'eau, à la rencontre de la faune sous-marine de Majorque. Un conseil, n’oubliez surtout pas de glisser un masque et un tuba dans votre valise !

Cala Domingos, Majorque, Iles Baléares.
Cala Domingos, Majorque, Iles Baléares.
Cala Domingos, Majorque, Iles Baléares.
Cala Domingos, Majorque, Iles Baléares.


— 3. Parc Naturel de Mondragó

Nous continuons notre découverte du sud-est de Majorque par le Parc Naturel de Mondragó. Situé près de la commune de Santanyi, le Parc Naturel de Mondragó est un immense espace protégé, réputé pour ses forêts de pins, ses plages paradisiaques et ses criques aux eaux cristallines. 

Parc Naturel de Mondragó, Majorque, Iles Baléares.
Parc Naturel de Mondragó, Majorque, Iles Baléares.
Parc Naturel de Mondragó, Majorque, Iles Baléares.

En arrivant à l’entrée du parc, il faut se garer sur le parking (5€) et emprunter l’un des sentiers qui mènent jusqu’à la plage. Plusieurs itinéraires sont possibles, d’une durée de 15 à 45 minutes, selon vos envies. Vous pouvez vous renseigner au centre d’accueil des visiteurs qui se trouve à côté du parking.

Une fois sur place, nous découvrons une première plage avec une petite paillote, idéale pour prendre le premier café de la journée en famille. Puis, en nous baladant sur les promontoires rocheux qui entourent la plage, nous découvrons des points de vue magnifiques et nous profitons d’une très jolie balade sous les pins parasols. Si ce matin-là, le ciel était légèrement couvert, nous avons eu la chance de découvrir le parc naturel dans le calme le plus total. Car si les plages de Mondragó ne sont pas directement accessibles par la route, elles n’en restent pas moins très fréquentées en été. Si comme nous vous n’aimez pas trop la foule, nous vous conseillons de programmer votre balade le matin.


— 4. Cala Figuera

Coup de coeur de notre voyage à Majorque, Cala Figuera est un ancien port de pêche, également situé à proximité de la commune de Santanyi (à ne pas confondre avec la plage du même nom située près du Cap de Formentor). Encore préservé du tourisme de masse, ce petit village a su garder toute son authenticité dans un décor idyllique. Après une jolie balade le long du port, nous vous conseillons de déjeuner au Es Port, un restaurant sur les hauteurs du village, dont la terrasse offre une vue imprenable.

Cala Figuera, Majorque, Iles Baléares.
Cala Figuera, Majorque, Iles Baléares.
Cala Figuera, Majorque, Iles Baléares.
Cala Figuera, Majorque, Iles Baléares.
Cala Figuera, Majorque, Iles Baléares.
Cala Figuera, Majorque, Iles Baléares.
Cala Figuera, Majorque, Iles Baléares.


— 5. Caló des Moro et Cala s'Almunia

Caló des Moro est sans aucun doute la plus belle crique que nous ayons vu lors de notre séjour à Majorque. Si ce n’est pas l’endroit idéal pour se baigner à cause du monde sur la plage, le point de vue vaut réellement le détour. Véritable image de carte postale, la petite crique de Caló des Moro forme une sorte de piscine naturelle, avec une eau totalement transparente et entourée d’une végétation incroyable.

Caló des Moro, Majorque, Iles Baléares.

Comment rejoindre Caló des Moro ? En arrivant aux abords de la plage, garez-vous sur le parking prévu à cet effet. Il faut ensuite compter 15/20 minutes de marche pour accéder à la crique. Au bout du chemin, vous devrez descendre un grand escalier pour rejoindre Cala s’Almunia, puis rejoindre Caló des Moro qui se trouve juste à côté. Ne prenez pas de risque inutile en choisissant un autre chemin en apparence plus direct.

Calo des Moro, Majorque, Iles Baléares.
Calo des Moro, Majorque, Iles Baléares.
Calo des Moro, Majorque, Iles Baléares.
Cala s'Almunia, Majorque, Iles Baléares.


— 6. Cap de Formentor

Pour notre dernier jour, nous prenons la direction du Cap de Formentor au nord de l’île pour découvrir l’un des plus beaux points de vue de Majorque. Sur la route, nous découvrons le Mirador Es Colomer, qui offre un point de vue à couper le souffle sur les falaises et sur la mer. C’est un endroit spectaculaire qui mérite vraiment le détour.

Cap de Formentor, Majorque, Iles Baléares.
Cap de Formentor, Majorque, Iles Baléares.
Cap de Formentor, Majorque, Iles Baléares.

Au départ, nous avions prévu de rejoindre le phare qui se trouve à la pointe de l’île. Nous avons finalement décidé de faire demi-tour en cours de route par manque de temps. Depuis l’été 2018, la route jusqu’au phare est fermée en haute saison de 10h à 19h au niveau de la platja de Formentor. Il faut alors garer sa voiture sur un parking payant et attendre un long moment pour prendre une navette (elle aussi payante) jusqu’au bout du cap. La vue depuis le Mirador Es Colomer est époustouflante, et nous ne sommes pas sûrs que ça vaille la peine de perdre un temps précieux pour aller à la pointe.

 

Nos conseils pour
visiter Majorque


— Comment se déplacer sur l’île ?

La meilleure façon de se déplacer à Majorque est la voiture de location. Sauf si vous voulez rester les pieds dans l’eau tout au long de votre séjour, sachez que les principaux points d’intérêt sont répartis aux quarte coins de l’île et que vous aurez besoin d’une voiture pour vous y rendre. L’île est très bien desservie et vous n’aurez pas de mal à vous déplacer. Pour louer une voiture, renseignez-vous auprès de votre hôtel ou d’une agence de location. Pensez à bien comparer les prix et les informations avant votre départ.

— Quelle est la période idéale pour visiter Majorque ?

Avec ses 300 jours de soleil par an, Majorque bénéficie d’un climat méditerranéen et d’un temps doux et sec toute l’année. Si les mois de juillet et août sont les plus chauds et les plus touristiques, cela reste une période très agréable pour découvrir l’île et profiter de la mer. Mais si vous souhaitez profiter du soleil loin de la foule, nous vous conseillons de partir pendant la mi-saison d’avril-mai ou de septembre-octobre.

— Combien de temps pour visiter l’île ?

La durée de votre séjour à Majorque dépendra de ce que vous souhaitez y faire. Vous pouvez choisir de rester 3 jours en vous consacrant à la visite de Palma, ou au contraire de rester plusieurs semaines pour parcourir toute l’île. Sur le principe, il serait dommage de venir à Majorque pour moins de 4 jours. Comme les points d’intérêt peuvent être éloignés les uns des autres, vous risquez de perdre un peu de temps dans les transports. Et il serait dommage de voir de si beaux panoramas sans avoir le temps de profiter de la plage et de la mer.

— Où séjourner pendant son séjour ?

Encore une fois, tout dépend de ce que vous souhaitez faire et de la durée de votre séjour. Si vous ne restez que quelques jours, nous vous conseillons de choisir un hébergement dans la partie de l’île qui vous plaît le plus : à Palma pour le côté urbain et festif, au nord pour les nombreux points d’intérêt ou au sud pour les plages et les stations balnéaires. En revanche, si vous restez une semaine ou plus, nous vous conseillons de choisir 2 à 3 hébergements différents pour rayonner autour et ne pas perdre trop de temps dans les transports. En haute saison, pensez à réserver vos hébergements à l’avance.


Ce séjour à Majorque a été très ressourçant et nous avons découvert une destination magnifique, bien loin des clichés que nous connaissions sur les Baléares. Même si quatre jours ne nous ont pas suffi pour visiter toute l’île, nous avons vraiment envie d’y retourner, en particulier pour découvrir la Sierra Tramuntana, le principal massif montagneux de l’île !

 

***

Des questions sur l'organisation de votre voyage à Majorque ?
N’hésitez pas à nous laisser un commentaire.

 

Are you on Pinterest ?

Vous êtes sur Pinterest et vous préparez votre voyage à Majorque, pensez à épingler cet article.

4 jours à la découverte de l'île de Majorque.
4 jours à la découverte de l'île de Majorque.

4 Comments

  1. Superbe article sur cette île qui m’a l’air magnifique ! Personnellement, j’y suis allée il y a quelques années en fin d’adolescence et je dois bien avouer que je suis allée là-bas pour la farniente et la fiesta ! J’ai finalement été assez déçue, surtout par le nombre de boites allemandes et anglaises se trouvant sur place. Je n’ai pas su profiter des lieux comme je le ferai aujourd’hui et à l’époque, j’ai trouvé Majorque sans grand intérêt ! Ce que je regrette bien aujoird’hui en lisant ton article mais au mouns, ça me fait une bonne excuse pour y retourner et vraiment explorer l’île comme je l’entends 🙂

    • Hello Morgane. C’est vrai que les Baléares sont assez réputés pour faire la fête, en particulier Ibiza. Au moins, comme tu le dis si bien : ça donne une bonne excuse pour retourner à Majorque et explorer l’île 😉 En tout cas, on trouve que Majorque vaut vraiment le détour, nous avons été très agréablement surpris !

  2. Tu m’as donné envie de retourner à Majorque ! J’y étais allée il y a 10 ans avec un groupe d’amis mais nous sommes restés à Palma la majorité du temps, et avons visité le village de Soller qui se trouve au nord de l’île. Je me rappelle que nous avions pris un très vieux train qui datait du XXe siècle 🙂 Il me reste donc pas mal de choses à voir sur cette île !

    • Oui, il y a énormément de choses à découvrir sur Majorque ! Et comme en plus c’est tout près de chez nous, ça serait dommage de s’en priver 🙂 Nous avons entendu beaucoup de bien sur le village de Soller et son port, ça fait partie des choses que nous aimerions voir si on a l’occasion de revenir sur l’île.

écrire un commentaire

sept + vingt =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.