On se retrouve en ce début d’année pour un article rempli de soleil ! Début janvier, nous nous sommes envolés pour un voyage de 10 jours en Guadeloupe. C’était notre premier voyage dans les Antilles, et nous sommes littéralement tombés sous le charme de cette île préservée au coeur des Caraïbes. Dans cet article, retrouvez notre itinéraire de 10 jours en Guadeloupe et tous nos conseils pratiques pour vous aider à organiser au mieux votre voyage sur l’île papillon !

Que faire en Guadeloupe ? Itinéraire et guide pratique


Reculer le temps de 5 heures, passer de l’hiver à l’été, partir au soleil en plein mois de janvier, goûter aux saveurs du bout du monde... Voilà comme un simple vol de 8h30 avec Corsair peut rendre la vie plus douce ! Le 11 janvier dernier, nous nous sommes envolés pour un séjour de 10 jours dans les îles de Guadeloupe, à la découverte de la fameuse île papillon et de ses décors de carte postale. C’est la toute première fois que nous partions dans les Antilles, et nous ne pouvions pas rêver mieux pour bien commencer l’année ! Pour tout vous dire, ce voyage en Guadeloupe aura été pour nous une véritable bouffée d’oxygène dans un contexte sanitaire (Covid-19) plus que difficile. Après des mois d’incertitude et d’isolement, nous n’imaginions pas que notre année commencerait sous le soleil des Caraïbes… quel bonheur ! Par-dessus tout, nous avons découvert en Guadeloupe une île surprenante et très authentique avec une richesse aquatique exceptionnelle et des paysages incroyables. Dans cet article, retour sur notre itinéraire de 10 jours à la découverte des îles de Guadeloupe !

Map Guadeloupe, Hello Travelers

 

JOUR 1 — GRANDE-TERRE
Saint-François et la pointe des Châteaux

 

Lever de soleil à la Pointe des Châteaux

C’est à Grande-Terre, l’aile droite du papillon, que nous avons posé nos valises pour les premiers jours de ce voyage en Guadeloupe. Après une courte nuit, nous profitons du décalage horaire pour nous lever tôt et aller voir le lever de soleil à la Pointe des Châteaux, un lieu connu pour ses panoramas rocheux à couper le souffle au lever du jour ! Sur place, un petit sentier permet de rejoindre la croix qui se trouve sur un promontoire rocheux en moins de 15 minutes de marche. C’est d’ici que le point de vue sur l’océan Atlantique est le plus beau. Pas de chance pour nous ce matin, le soleil n’est pas au rendez-vous. Mais ça ne nous empêche pas de profiter de la vue, avant de rejoindre la très jolie plage de Grande Anse des Salines pour une balade les pieds dans l’eau ! Sur la route du retour, petit arrêt obligatoire au Kreol West Indies, un lieu atypique et plein de vie qui mérite le coup d’oeil. Un peu plus loin, ne manquez pas non plus le village artisanal de la Pointe des Châteaux. C'est l'endroit parfait pour ramener un joli souvenir de votre voyage en Guadeloupe !

La Pointe des Chateaux, Guadeloupe
La Pointe des Chateaux, Guadeloupe
La Pointe des Chateaux, Guadeloupe
La Pointe des Chateaux, Guadeloupe

 

Anse Champagne à Saint-François

Si vous cherchez une plage paradisiaque et déserte, vous êtes au bon endroit ! De retour à Saint-François, nous découvrons Anse Champagne, une petite plage secrète aux eaux cristallines, bordée par des dizaines de cocotiers, et nichée dans l’une des plus belles parties du lagon de Saint-François. Quand il y a du vent, c’est un spot réputé pour pratiquer la planche à voile et le wing-foil. Vous pouvez venir ici pour voir les sportifs à l’oeuvre. Le reste du temps, c’est un endroit calme et paisible, idéal pour un pique-nique sur la plage ou une baignade ! Si les conditions météorologiques le permettent, nous vous conseillons de faire une balade en kayak transparent avec Hanao Kayak sur le lagon de Saint François.

Anse Champagne à Saint-Francois, Guadeloupe
Anse Champagne à Saint-Francois, Guadeloupe
Anse Champagne à Saint-Francois, Guadeloupe
Anse Champagne à Saint-Francois, Guadeloupe

 

Où dormir à Saint-François ?

— Bwa Chik Hôtel & Golf ***
Avenue de l’Europe, 97118 Saint-François

Pendant notre séjour à Saint-François, nous avons passé 3 nuits au Bwa Chik, un hôtel au charme discret situé à quelques pas de la marina. Nous avions une chambre supérieure Bwa Gaïac avec vue sur le golf, parfaitement décorée avec des inspirations ethniques, que nous avons adorée ! Le Bwa Chik porte bien son nom créole, avec une ambiance à la fois simple et élégante, et une jolie décoration en bois flotté. Pour ne rien gâcher, le personnel est accueillant, le buffet du petit déjeuner est très bien garni avec des fruits exotiques et l’emplacement est idéal au coeur de Saint-François !

Bwa Chik Hotel & Golf, Guadeloupe
Bwa Chik Hotel & Golf, Guadeloupe
Bwa Chik Hotel & Golf, Guadeloupe

 

Où manger à Saint-François ?

— Le Robinson Bar : un bar à cocktails situé sur la marina de Saint-François pour manger des tapas en terrasse ! Nous nous sommes arrêtés ici par hasard et nous y avons passé une très bonne soirée. L’ambiance est conviviale, il y a un large choix de cocktails (l’occasion de goûter au fameux planteur, le cocktail local) et de très bonnes tapas pour manger sur le pouce.

— I.Pâte : un petit restaurant italien à deux pas de la plage. On est loin des saveurs typiques des Antilles, mais c’est une très bonne adresse à Saint-François ! L’accueil et le service sont très chaleureux et les plats sont délicieux.

Infos pratiques : ne manquez pas le marché nocturne de Saint-François qui a lieu tous les mardis soir sur la place de la Rotonde.

 

JOUR 2 — GRANDE-TERRE
Journée farniente sur les plages de Sainte-Anne

 

Marché de Sainte-Anne et plage de la Caravelle

Après un petit tour entre les allées de rhums et d’épices sur le marché de Sainte-Anne, nous prenons la direction de la sublime plage de la Caravelle pour une matinée détente au bord de l’eau ! La plage de la Caravelle est connue pour être l’une des plus belles plages de Guadeloupe et c’est sans conteste l’un de nos coups de coeur de ce voyage. Cette petite plage a tout de l’image de carte postale des Caraïbes : du sable blond, une eau turquoise, des dizaines de cocotiers et de raisiniers au bord de l’eau… Bref, tout ce dont nous avons rêvé depuis des mois se trouve ici ! Seul petit bémol : c’est ici que le Club Med a élu domicile et la plage est évidemment prisée par les vacanciers. Malgré tout, la plage de la Caravelle reste très authentique et il est facile de trouver une petite place pour poser sa serviette. Pour les plus sauvages, nous vous conseillons de venir de bonne heure le matin, à 8h la plage est déserte ! Pour vous y rendre depuis Sainte-Anne, tournez à gauche dans une petite impasse à la sortie du village. Un panneau indique la direction. Si possible, garez-vous le long de la route. Un parking est disponible quelques centaines de mètres plus loin, mais il est payant et en mauvais état. Il faudra ensuite marcher 5 minutes en direction de la plage. Une fois au bout de l’impasse, la plage de la Caravelle se trouve sur votre droite !

Plage de la Caravelle à Sainte-Anne, Guadeloupe
Plage de la Caravelle à Sainte-Anne, Guadeloupe
Plage de la Caravelle à Sainte-Anne, Guadeloupe
Plage de la Caravelle à Sainte-Anne, Guadeloupe
Plage de la Caravelle à Sainte-Anne, Guadeloupe
Plage de la Caravelle à Sainte-Anne, Guadeloupe
Plage de la Caravelle à Sainte-Anne, Guadeloupe
Plage de la Caravelle à Sainte-Anne, Guadeloupe

 

Plage de Petit-Havre

Si vous cherchez une plage plus sauvage, nous vous conseillons la plage de Petit-Havre située quelques kilomètres plus loin ! C’est une petite plage très typique avec quelques bateaux de pêcheurs qui lui donnent tout son charme. Il y a aussi de nombreux arbres parsemés sur la plage pour s’abriter du soleil, et des douches pour se rincer après la baignade !

Plage de Petit-Havre, Guadeloupe

 

Plage de Bois-Jolan

La plage de Bois-Jolan est aussi connue pour être l’une des plus belles plages de Guadeloupe et l’un des plus beaux endroits pour voir le coucher de soleil ! En arrivant ici, nous nous attendions donc à découvrir une immense plage de sable blanc bordée de cocotiers. En réalité, nous avons été surpris de découvrir une plage sauvage et bordée d’une végétation abondante. La plage de Bois-Jolan est longue de plus d’un kilomètre mais elle est aussi très étroite. Il faut donc marcher à travers la végétation ou bien les pieds dans l’eau pour trouver un petit coin tranquille où poser sa serviette à l’ombre des raisiniers. Le lagon de Bois-Jolan est calme et protégé par une barrière de corail. C’est donc une plage familiale, très peu profonde, parfaite pour barboter au bord de l'eau !

Plage de Bois-Jolan, Guadeloupe
Plage de Bois-Jolan, Guadeloupe
Plage de Bois-Jolan, Guadeloupe
Plage de Bois-Jolan, Guadeloupe
Plage de Bois-Jolan, Guadeloupe

 

La Porte d’Enfer et la Pointe de la Grande Vigie

Avec ses paysages côtiers familiers, ses grandes falaises et ses panoramas sur l’océan, Grande-Terre est souvent surnommée la petite Bretagne des Antilles. Ce n’est pas la partie de la Guadeloupe que nous avons préférée, mais elle mérite quand même le coup d’oeil et donne un aperçu de toutes les facettes bien différentes de l'île ! Parmi les incontournables, le point de vue de la Porte d’Enfer offre une vue panoramique sur l’océan Atlantique. En contrebas, la plage de la Porte d’Enfer est une jolie crique paisible, depuis laquelle part le sentier de la Trace des Douaniers qui permet de rejoindre le Trou de Madame Coco et le Trou du Souffleur, idéal pour une petite balade sur les falaises. Un peu plus loin sur la route, ne manquez pas non plus la Pointe de la Grande Vigie. Depuis le parking, un petit sentier sur les falaises permet de faire le tour de la pointe et de profiter d’une jolie sur vue l'océan.

 

Anse Laborde et la crique du Trou A Man Loui

Anse Laborde est une grande plage de sable blanc située à 10 minutes en voiture de la Pointe de la Grande Vigie. Derrière le restaurant Au Coin des Bons Amis, le sentier de randonnée de la Trace des Pêcheurs nous conduit au Trou A Man Loui, une petite crique sauvage, confidentielle et hors des sentiers battus. L’un de nos coups de coeur de ce voyage en Guadeloupe ! Pour la rejoindre, il faut marcher environ 10 minutes sur le sentier avant de descendre à travers la forêt sèche pour rejoindre la crique située en contrebas.

Crique de Trou A Man Loui, Guadeloupe
Crique de Trou A Man Loui, Guadeloupe
Crique de Trou A Man Loui, Guadeloupe
Crique de Trou A Man Loui, Guadeloupe

Attention ! La baignade est interdite au bout de Anse Laborde (à droite, près des rochers).
Les courants marins sont violents et rendent la baignade dangereuse.

 

Anse du Soufleur

La Anse du Souffleur est une jolie plage de sable blond située dans la commune de Port-Louis. Beaucoup vous diront que c'est l’une des plus belles plages de Guadeloupe, et il faut bien reconnaître quelle a de nombreux atouts : sable doré, eau turquoise, cocotiers, raisiniers de mer… mais ce que nous avons préféré, c’est son ambiance festive avec bars de plage et petits restaurants pour déjeuner les pieds dans le sable. Pour le snorkeling, nous vous conseillons de vous concentrer sur la zone rocheuse vers le nord de la plage. Au-delà, les fonds marins ne sont pas très riches en poissons. Nous vous conseillons de ne pas rester après 16h30. Les yens-yens, ces petits moustiques des Antilles, sont nombreux et deviennent féroces en fin de journée !

 

Petit-Canal, les Marches aux Esclaves et l’ancienne prison

Sur le chemin du retour, nous vous conseillons de vous arrêter dans la commune de Petit-Canal pour une plongée dans le passé douloureux de la Guadeloupe ! Le port de pêche de Petit-Canal était autrefois le point d’arrivée des navires négriers qui transportaient les esclaves venus d’Afrique. Dès leur sortie du bateau, les esclaves devaient emprunter un grand escalier menant sur le parvis de l’église où ils étaient ensuite vendus aux propriétaires des exploitations locales. Cet escalier que l’on appelle désormais « Marches aux Esclaves » est devenu un lieu de mémoire à ne pas manquer si vous passez à Petit-Canal. Tout près des marches se trouve aussi l’ancienne prison, où les esclaves récalcitrants auraient été enfermés. C’est un lieu vraiment étonnant, où  les ruines de la prison semblent avoir été englouties par les racines d’un Figuier Maudit !

L’ancienne prison de Petit Canal
L’ancienne prison de Petit Canal
L’ancienne prison de Petit Canal
L’ancienne prison de Petit Canal

 

Cimetière de Morne-à-l’Eau

Le cimetière de Morne-à-l’Eau est un endroit étonnant à découvrir en Guadeloupe ! Même si visiter un cimetière peut paraître un peu étrange au premier abord, c’est un endroit impressionnant que mérite le coup d’oeil et qu’il est possible de visiter (dans le respect bien entendu) ! Vous croiserez de nombreux cimetières en Guadeloupe, mais celui Morne-à-l’Eau est unique par sa taille ! Construit sur le flanc d’une petite colline, il prend des allures d’amphithéâtre naturel en plein coeur du bourg du village. Les sépultures, ornées d’une faïence en damier noir et blanc pour la grande majorité, contrastes avec le vert profond de la végétation tropicale qui entoure ce cimetière pour le moins surprenant !

Cimetiere de Morne-a-l’Eau, Guadeloupe
Cimetiere de Morne-a-l’Eau, Guadeloupe
Cimetiere de Morne-a-l’Eau, Guadeloupe
Cimetiere de Morne-a-l’Eau, Guadeloupe

 

JOUR 4 — PETITE-TERRE
Snorkeling dans le lagon de Petite-Terre

 

Une nouvelle journée riche en émotion s’annonce ! Ce matin, nous partons pour une journée à Petite-Terre, une réserve naturelle située au large de Saint-François. Ce petit îlet perdu au milieu de l’océan Atlantique est connu pour son lagon aux eaux cristallines, protégé par une barrière de corail, où il est possible de nager avec les tortues lors d’une simple sortie en snorkeling ! Une expérience magique que nous rêvions de vivre lors de ce voyage en Guadeloupe ! Classée réserve naturelle depuis plus de 25 ans, seuls quelques organismes sont autorisés à proposer des sorties sur Petite-Terre, avec un nombre limité de visiteurs par jour ! Tout est donc très encadré pour préserver au mieux cette petite île et sa faune plus que surprenante. Poissons tropicaux, tortues marines, raies, barracudas, requins citron juvéniles… Le lagon de Petite-Terre est un véritable aquarium naturel avec une très belle diversité d’espèces marines. Un paradis pour le snorkeling ! Petite-Terre est aussi surnommée l’île aux iguanes avec plus de 10.000 iguanes qui peuplent ce petit ilet des Caraïbes !

Snorkeling dans le lagon de Petite-Terre
Snorkeling dans le lagon de Petite-Terre
Snorkeling dans le lagon de Petite-Terre
Snorkeling dans le lagon de Petite-Terre

Comment se rendre à Petite-Terre en Guadeloupe ? 

Les excursions à Petite-Terre sont proposées par plusieurs organismes au départ de Saint-François. Il faut compter entre 80€ et 120€ la journée. Le prix comprend : la traversée en speed boat ou en catamaran, le prêt de matériel de snorkeling si nécessaire et le déjeuner sur la plage en compagnie des autres passagers ! Nous sommes passés par Authentique Excursion et nous avons passé un excellent moment ! 

Avant de réserver, vous devez choisir entre une traversée en catamaran ou en speed boat. Comment choisir ? Les traversées en catamaran sont plus longues, mais elles ont l’avantage d’être plus calmes. À l’inverse, le speed boat vous assure une traversée mouvementée où vous risquez de finir trempés de la tête aux pieds ! Mais le speed boat a d’autres avantages : le nombre de passagers est limité, ce qui rend l’expérience bien plus convivial ! Le speed boat permet aussi d’arriver dans les premiers sur Petite-Terre et de repartir après tout le monde… C’est donc à vous de choisir ce qui vous convient le mieux ! À noter que le speed boat n’est pas recommandé avec de jeunes enfants ou les personnes ayant des problèmes de dos notamment !

 

JOUR 5 — GRANDE-TERRE
Pointe-à-Pitre et l'ilet du Gosier

 

Visite de Pointe-à-Pitre en tuk-tuk électrique 

Avant d’organiser notre voyage en Guadeloupe, nous n’avions pas spécialement envisagé de visiter Pointe-à-Pitre. C’est finalement sur les conseils de Vitty de l’agence Caribbean Soul Trip, que nous nous sommes laissés une chance de découvrir Pointe-à-Pitre, d’une façon plutôt originale ! Ce matin, nous faisons donc la rencontre de François-Xavier, gérant de The Factory Gwadloup, une épicerie fine qui met à l’honneur les produits locaux, entièrement fabriqués sur les îles de Guadeloupe. François-Xavier est natif de Pointe-à-Pitre et connaît sa ville par coeur ! En parallèle, il propose donc des balades à la découverte de Pointe-à-Pitre en tuk-tuk électrique. Pendant deux heures, il remonte le fil de l’histoire à travers l’architecture et les places fortes de Pointe-à-Pitre avec ses mots, sa vision de la ville et surtout beaucoup d’authenticité ! Entre son drôle de mélange d’architecture, son ambiance joyeuse, son marché aux épices incontournable, l’église Saint-Pierre et Saint-Paul, le quai de la Darse et ses pêcheurs, son street art qui décore les rues chaque année… Pointe-à-Pitre nous a donné l’impression d’un charmant désordre qu’il est plaisant de visiter pour découvrir une nouvelle facette de la Guadeloupe !

Visite de Pointe-à-Pitre en tuk-tuk électrique
Visite de Pointe-à-Pitre en tuk-tuk électrique

Musée Saint-John-Perse - édifice jumeau de la célèbre Maison coloniale de Zevallos située au Moule.

 

Après-midi baignade à l’ilet du Gosier  

Cet après-midi, nous quittons l’effervescence de Pointe-à-Pitre pour rejoindre l’ilet du Gosier, une petite île au large de la commune du même nom. Après avoir déjeuné les pieds dans le sable sur la plage de la Datcha, nous rejoignons le ponton situé à quelques minutes à pied en direction de Anse Tabarin. C’est ici que se trouve le bateau qui fait la navette jusqu’à l’ilet du Gosier. Même si la vue sur l’ilet est déjà très belle d’ici, avec sa végétation, sa plage de cocotiers et son petit phare pittoresque, nous étions curieux d’aller voir d’un peu plus près ce qui se cache sur ce petit bout de terre aux eaux cristallines ! Après 5 petites minutes de traversée, nous débarquons sur l’ilet dans une ambiance festive et familiale. Le week-end, l’ilet du Gosier est prisé par les locaux et les touristes qui se retrouvent en famille à l’ombre d’un carbet. Nous sommes loin de la quiétude qu’il doit y avoir ici habituellement le matin, mais ça ne nous empêche pas de profiter pleinement de ce décor de carte postale le temps d’une baignade dans une eau à 27°C !

Après-midi baignade à l’ilet du Gosier
Après-midi baignade à l’ilet du Gosier
Après-midi baignade à l’ilet du Gosier

Comment se rendre sur l’ilet du Gosier ?

— Un bateau fait les navettes tous les jours de 9h à 17h avec des traversées toutes les 15 minutes depuis le ponton situé entre la plage de la Datcha et Anse Tabarin. L’aller-retour coûte 5€ par personne. ll est aussi possible de louer un kayak pour rejoindre l’ilet depuis la plage.

— Situé à 500 mètres de la plage de la Datcha, les plus sportifs pourront rejoindre l’ilet du Gosier à la nage avec palmes, masque, tuba et bouée de signalisation en une vingtaine de minutes. Si vous êtes un bon nageur, vous pouvez relever le défi, mais ne surestimez pas vos capacités et ne partez pas en cas de fort courant !

 

Où dormir au Gosier ?

— La Créole Beach Hôtel & Spa ****
Pointe de la Verdure, 97190 Gosier

Pour visiter la Guadeloupe, nous vous conseillons de choisir au minimum 2 ou 3 hébergements à des endroits stratégiques sur l’île. Pour la seconde partie de notre voyage en Guadeloupe, nous avons passé 4 nuits à l’hôtel La Créole situé dans la commune du Gosier. L’établissement est divisé en plusieurs bâtiments, tous agencés autour d’un très beau jardin tropical, d’une magnifique piscine et d’une plage privée. Les extérieurs sont magnifiques, c’est le gros point fort de cet hôtel ! Nous avions une grande chambre vue mer, décorée avec sobriété et quelques touches de couleur dans l’esprit des Caraïbes. Vous pouvez retrouver notre article sur l’hôtel ici.

La Créole Beach Hôtel & Spa, Guadeloupe
La Créole Beach Hôtel & Spa, Guadeloupe
La Créole Beach Hôtel & Spa, Guadeloupe
La Créole Beach Hôtel & Spa, Guadeloupe

 

Où manger au Gosier ?

— Casa Datcha : un bar de plage pour boire un cocktail les pieds dans le sable ou déjeuner avec vue sur l’ilet du Gosier ! L’ambiance est festive, avec musique à fond et bonne humeur. Les cocktails sont délicieux et l’équipe se fait un plaisir de vous aider à choisir parmi les recettes maison. Côté cuisine, vous aurez le choix entre salades, clubs sandwich et poissons frais. La carte est simple et tous les plats sont travaillés avec des produits frais et de saison !

— Karukera Café : un bar lounge situé au Gosier, juste en face de La Créole Beach, notre adresse coup de coeur de ce voyage en Guadeloupe ! La carte des cocktails est très variée avec des produits locaux mis à l’honneur et de délicieuses associations de fruits exotiques. Il y a également une belle sélection de rhums pour les amateurs et une très chouette carte de tapas pour dîner sur le pouce ! Le tout dans une ambiance légère et conviviale !

 

JOUR 6 — LES SAINTES
Une journée magique dans l'archipel des Saintes

 

Pour la petite histoire, la Guadeloupe n’est pas une île isolée. Nous devrions d’ailleurs toujours parler des îles de Guadeloupe, puisque l’archipel se compose de 6 îles habitées et de nombreux îlets déserts. Pour notre sixième jour en Guadeloupe, nous partons donc pour la journée sur Terre-de-Haut, l’une des deux îles qui composent l’archipel des Saintes. Elle se visite très bien à la journée et offre des paysages absolument magnifiques ! Pour tout vous dire, cette journée restera d’ailleurs l’une des plus belles de notre voyage en Guadeloupe ! C’est après une petite heure en bateau depuis Pointe-à-Pitre que nous arrivons avec émerveillement aux Saintes, dans l’une des plus belles baies du monde ! Après avoir loué un scooter à notre sortie du bateau, nous partons à la découverte de cette petite île haute en couleur et pleine de charme. Le point de vue depuis le Fort Napoleon, la très jolie plage de Pompierre, la baie du Marigot et ses petits bateaux de pêcheurs pittoresques pour finir à la magnifique plage du Pain de Sucre où nous avons passé le reste de l’après-midi à faire du snorkeling près des rochers. Si vous avez plus de temps, nous vous conseillons de passer la nuit aux Saintes et de faire la randonnée du Chameau le lendemain matin. Le point de vue sur l’archipel semble magnifique ! Avant de partir, vous devez absolument goûter aux tourments d’amour, de délicieuses pâtisseries qui sont la spécialité des Saintes !

Une journée dans l'archipel des Saintes, Guadeloupe
Une journée dans l'archipel des Saintes, Guadeloupe
Une journée dans l'archipel des Saintes, Guadeloupe
Une journée dans l'archipel des Saintes, Guadeloupe
Une journée dans l'archipel des Saintes, Guadeloupe

Comment se rendre aux Saintes ?

Pour rejoindre Les Saintes, nous vous conseillons de prendre un ferry depuis Trois-Rivières, au sud de Basse-Terre. La compagnie Val Ferry assure les rotations tous les jours. Le trajet dure 20 minutes et le prix est de 23€ aller-retour par adulte. Il est aussi possible de prendre le ferry depuis Pointe-à-Pitre. Les rotations sont moins fréquentes et le prix est un peu élevé, mais ça peut être très pratique pour rejoindre les Saintes depuis Grande-Terre.

Comment se déplacer aux Saintes ?

Même si l’île n’est pas très grande, nous vous conseillons de louer un scooter ou une voiturette électrique pour vous déplacer. Pour les voiturettes, pensez à réserver en avance. Il sera presque impossible de trouver un véhicule disponible en arrivant sur l’île. L’agence Aqua Blue est très bien notée sur internet. Comptez 65€ la journée. Pour notre part, nous avons loué un scooter dès notre sortie du bateau chez Jeny Location. Ils sont très vite pris d’assaut, alors ne perdez pas de temps et dirigez-vous vers les loueurs dès votre arrivée ! Comptez 30€ la journée.

Peux-t-on passer plusieurs jours aux Saintes ?

L’île principale des Saintes se visite très facilement en 1 journée. Si vous souhaitez plus de temps sur place et passer une ou plusieurs nuits sur l’île, c’est tout à fait possible. De nombreux hébergements sont disponibles. Vous pouvez consulter les offres sur Terre de Haut Booking, mais aussi sur Airbnb. Vous pouvez d’ailleurs bénéficier d’une réduction sur votre première réservation grâce à notre code de parrainage.

 

JOUR 7 — BASSE TERRE
La route de la Traversée

 

La Cascade aux Écrevisses

Après une petite semaine à découvrir Grande-Terre et les îles du sud de la Guadeloupe, nous changeons de décor en direction de Basse-Terre, la fameuse aile gauche du papillon ! Dès nos premiers kilomètres sur Basse-Terre, nous avons l’impression d’avoir changé d’île. Sur cette partie de la Guadeloupe, la forêt tropicale est omniprésente, le relief est bien plus prononcé qu’ailleurs et l’humidité commence à se faire ressentir. C’est une tout autre atmosphère qui se dégage de Basse-Terre, et pour cause… Nous apprendrons plus tard que nous avions véritablement changé d’île ! Pour la petite histoire, Grande-Terre et Basse-Terre sont deux îles distinctes, séparées par la Rivière Salée, un petit bras de mer de cinq kilomètres qui sépare l’île principale de Guadeloupe en deux ! Pour découvrir Basse-Terre, nous vous conseillons de parcourir la route de la Traversée qui traverse la forêt tropicale avec quelques arrêts incontournables comme la Cascade aux Écrevisses. Cette petite cascade en bordure de route est l’exemple parfait des trésors qui se cachent sur Basse-Terre. Une nature préservée, luxuriante, fascinante… Un petit sentier aménagé permet de rejoindre la cascade en moins de 10 minutes de marche.

La Cascade aux Ecrevisses, Basse-Terre
La Cascade aux Ecrevisses, Basse-Terre
La Cascade aux Ecrevisses, Basse-Terre
La Cascade aux Ecrevisses, Basse-Terre
La Cascade aux Ecrevisses, Basse-Terre

 

Le saut de la Lézarde

Le Saut de la Lézarde est une magnifique cascade cachée au coeur de la forêt tropicale ! En arrivant au point de départ de la randonnée, nous avons découvert que l’accès est interdit depuis 2015 par arrêté préfectoral. Malgré tout, nous décidons de descendre jusqu’à la cascade, en prenant soin d’être correctement équipés. Le climat est très humide sur Basse-Terre et les averses y sont fréquentes. Les sentiers de randonnée sont donc très souvent boueux et glissants. Une bonne paire de chaussures est indispensable ! C’est finalement après une descente de 30 minutes plutôt périlleuse au milieu des racines que nous découvrons cette chute de 12 mètres de hauteur au coeur d’une végétation exceptionnelle. Nous troquons alors les chaussures de rando pour des petites chaussures d’eau, le temps d’un petit bain dans cet incroyable bassin d’eau douce au milieu de la forêt !

Le saut de la Lézarde, Basse-Terre
Le saut de la Lézarde, Basse-Terre

Infos pratiques

L’accès au Saut de la Lézarde est interdit par arrêté préfectoral depuis 2015. Si vous décidez malgré tout de faire la randonnée vers la cascade, nous vous conseillons d’être équipé d’une bonne paire de chaussures. Le sentier pour accéder à la cascade se trouve sur un terrain privé non entretenu. L’accès est donc difficile par endroits et il n’est pas évident de se repérer. Nous vous conseillons donc de suivre les traces de ceux qui sont passés avant vous, et de vous aider des racines pour vous tenir si nécessaire. Nous déconseillons de descendre avec de jeunes enfants.

 

Jardin botanique de Deshaies

Même si Basse-Terre ressemble à un jardin tropical à ciel ouvert, il existe un véritable jardin botanique à découvrir dans la commune de Deshaies. C’est une visite incontournable pour découvrir toutes les variétés de plantes tropicales et d’arbres qui poussent aux Antilles. Pour la petite histoire, le jardin a appartenu quelques années à Coluche. C’est ensuite Michel Gaillard, paysagiste renommé et ami de l’humoriste, qui a décidé de transformer la propriété en jardin botanique ouvert au public. Aujourd’hui, ce parc de 7 hectares permet une balade immersive et surprenante au milieu de la végétation, avec des espèces végétales que nous n’avions encore jamais vues ailleurs !

Jardin botanique de Deshaies, Basse-Terre
Jardin botanique de Deshaies, Basse-Terre
Jardin botanique de Deshaies, Basse-Terre
Jardin botanique de Deshaies, Basse-Terre
Jardin botanique de Deshaies, Basse-Terre
Jardin botanique de Deshaies, Basse-Terre
Jardin botanique de Deshaies, Basse-Terre
Conseils pour organiser son road trip en Islande

Infos pratiques

Le Jardin Botanique de Deshaies est ouvert du lundi au dimanche de 09h à 17h30. La billetterie ferme ses portes à 16h30. Tarif adulte : 15,90€ par personne. Comptez environ 2 heures pour découvrir le jardin dans son intégralité. Toutes les informations sont à retrouver sur le site www.jardin-botanique.com.

 

Où dormir sur Basse Terre ?

— Langley Fort Royal Resort ****
Lieu dit Petit Bas Vent, Deshaies, Guadeloupe

Pendant 3 nuits, nous avons séjourné au Langley Fort Royal Resort situé à Deshaies, dans le nord de Basse-Terre. Nous avons dormi dans un bungalow face à la mer, au bord de la petite plage de l’Anse du Petit-Bas-Vent. Ces quelques jours ont été un véritable moment de bonheur, et nous avons eu un gros coup de coeur pour cet établissement ! Si vous voulez vous réveiller tous les matins les pieds dans le sable et profiter du coucher de soleil sans avoir à quitter votre lit, c’est ici que vous devez venir pour votre voyage en Guadeloupe ! Vous pouvez retrouver notre article sur l’hôtel juste ici.

Langley Fort Royal Resort, Deshaies
Langley Fort Royal Resort, Deshaies
Langley Fort Royal Resort, Deshaies

 

JOUR 8 — BASSE TERRE
Deshaies & la Réserve Cousteau

 

La Réserve Cousteau et la plage de la Malendure

Pour notre deuxième jour sur Basse-Terre, nous partons pour un baptême de plongée dans la Réserve Cousteau, l’un des plus beaux sites de plongée des Caraïbes. Au départ de la plage de Malendure, la Réserve Cousteau est une zone naturelle de 1000 hectares, connue dans le monde entier pour ses fonds marins exceptionnels. Coraux de toutes sortes, poissons tropicaux, tortues, barracudas, hippocampes… Si vous rêvez de plonger dans un aquarium naturel, c’est bien ici qu’il faut venir ! Pour ceux qui ne souhaitent pas plonger, la Réserve Cousteau peut aussi très bien se découvrir en snorkeling. Pour ce faire, nous vous conseillons de rejoindre les îles Pigeon en kayak depuis la plage de la Malendure. À seulement quelques centaines de mètres du rivage, ces deux petites îles visibles depuis la plage sont le principal site de plongée de la réserve avec pas moins de 6 spots à découvrir !

La Réserve Cousteau et la plage de la Malendure, Basse Terre

Réserver son baptême de plongée dans la Réserve Cousteau en Guadeloupe

Plusieurs centres proposent des baptêmes de plongée dans la Réserve Cousteau en Guadeloupe. La plupart sont situés sur la plage de Malendure. Pour notre plongée, nous sommes passés par Atlantis Formation que nous vous recommandons à 100%. L’équipe est très professionnelle et à l’écoute pour vous accompagner au mieux ! Le baptême dure 20 minutes (55€) ou 30 minutes (69€) selon votre budget. Un moniteur plonge avec vous en solo pour vous accompagner et vous sécuriser sur toute la durée de la plongée.

Voir les tortues depuis la plage de Malendure

La plage de Malendure est un spot incontournable pour voir des tortues en Guadeloupe. Depuis la plage, partez pour une petite balade aquatique avec masque et tuba. Les tortues se trouvent très souvent sous les bateaux en mouillage à quelques mètres du bord. 

Où manger sur la plage de Malendure ?

Pour le déjeuner, nous vous conseillons de goûter aux délicieux bokit de Chez Hubert ! Le bokit est un sandwich guadeloupéen qui a la particularité d’être frit dans une casserole avant d’être garni ! Un incontournable pour le déjeuner lors d’un voyage en Guadeloupe 

 

Cascade du Saut d’Acomat

Basse-Terre regorge de petits trésors naturels qu’il est impératif de découvrir lors d’un voyage en Guadeloupe. La cascade du Saut d’Acomat, en fait partie ! Située à 10 minutes en voiture de la plage de Malendure, elle est réputée pour son eau turquoise et son bassin qui forme une piscine naturelle au milieu de la végétation. L’accès au Saut d’Acomat est relativement simple malgré un fort dénivelé. Nous vous conseillons de prévoir de bonnes chaussures et de vous aider des racines pour descendre. Après 10 minutes de marche, il vous suffira de traverser la rivière pour rejoindre la cascade qui se trouve sur votre gauche. Attention, les rochers sont très glissants à cet endroit. Il est préférable de retirer vos chaussures avant de traverser la rivière pour ne pas glisser ! Pour profiter de ce petit coin de paradis sans personne, nous vous conseillons d’arriver avant 11h. En plein après-midi, il y a un monde fou !

Cascade du Saut d’Acomat, Basse Terre
Cascade du Saut d’Acomat, Basse Terre

 

Plage de Grande Anse à Deshaies

Il y a de nombreuses plages magnifiques sur la côte Nord-Ouest de la Guadeloupe. Elles sont encore plus sauvages que sur Grande-Terre, avec la mer des Caraïbes souvent agitée d’un côté, et la nature brute de Basse-Terre de l’autre. Parmi elles, la plage de Grande Anse à Deshaies est incontournable ! C’est une magnifique plage de sable doré de plus d’un kilomètre, bordée de cocotiers. En arrivant depuis la commune de Deshaies, ne manquez pas le point de vue de Gadet. Il offre une très jolie vue sur Grande Anse. Une fois sur place, il y a plusieurs bars et restaurants à proximité, dont le Karacoli Beach & Spa pour boire un verre les pieds dans le sable. La Plage de Grande Anse est aussi le point de départ d’une superbe mangrove à découvrir en kayak ou en paddle depuis le centre nautique de la plage. Seul petit bémol : la mer agitée et les forts courants peuvent rendre la baignade dangereuse de ce côté de la Guadeloupe !

Plage de Grande Anse à Deshaies
Plage de Grande Anse à Deshaies
Plage de Grande Anse à Deshaies
Langley Fort Royal Resort, Deshaies

 

Coucher de soleil à la plage de la Perle

En fin de journée, direction la plage de la Perle située quelques kilomètres plus loin pour voir l'un des plus beaux couchers de soleil de Guadeloupe. Souvent considérée comme la petite soeur de Grande Anse, elle est pour nous encore plus sauvage avec sa végétation abondante et ses nombreux bois flottés éparpillés sur le sable. C’est l’une des plages que nous avons préférée pendant  notre voyage en Guadeloupe !

Coucher de soleil à la plage de la Perle à Deshaies
Coucher de soleil à la plage de la Perle à Deshaies
Coucher de soleil à la plage de la Perle à Deshaies
Coucher de soleil à la plage de la Perle à Deshaies

 

JOUR 9 — BASSE TERRE
Découverte du sud des Basse-Terre

 

Les Chutes du Carbet

Les Chutes du Carbet sont le nom donné à trois cascades dans le parc national de Guadeloupe ! Depuis le parking, une petite marche de 20 minutes sur un sentier aménagé permet d’accéder à la chute n°2, haute de 110 mètres. Même si elle est la plus accessible des trois cascades, elle n’en est pas moins splendide au milieu de toute cette végétation tropicale ! À partir d’ici, les plus courageux pourront aussi entamer une randonnée de 3h aller-retour plutôt difficile au milieu de la forêt pour découvrir la chute n°1. Prévoyez de l’eau et de bonnes chaussures de randonnée. Enfin, l’accès à la chute n°3 se fait depuis Capesterre Belle-Eau, à l’extérieur du parc national de Guadeloupe. Comptez 2h aller-retour sur un sentier escarpé, particulièrement difficile en cas de pluie. À noter que l’accès aux abords de la chute n°3 est interdit par arrêté municipal depuis 2008 suite à un éboulement.

Les Chutes du Carbet, Basse Terre
Les Chutes du Carbet, Basse Terre
Les Chutes du Carbet, Basse Terre
Les Chutes du Carbet, Basse Terre
Les Chutes du Carbet, Basse Terre

Point de vue sur la deuxième Chute du Carbet (chute n°2)

Infos pratiques

L’accès aux Chutes du Carbet n°1 et n°2 se fait depuis le parc national de Guadeloupe. L’accès coûte 2,50€ par adulte. Quel que soit votre itinéraire, nous vous conseillons d’avoir une bonne paire de chaussures. Sur le chemin du retour, ne manquez pas le Bassin Paradis, l’une des plus jolies cascades de Guadeloupe. L’accès était interdit lors de notre séjour en janvier 2021 pour risque d’éboulement, mais c’est un endroit à ne pas manquer. L’accès se fait depuis le parking des Chutes du Carbet.

 

Plage de Grande Anse à Trois-Rivières

Bien loin de l’image de carte postale des autres plages de Guadeloupe, Grande Anse à Trois-Rivières est une plage de sable noir, bordée de cocotiers, avec une mer souvent agitée ! C’est encore une nouvelle facette de la Guadeloupe, toujours plus sauvage, que nous avons adorée, même si la pluie ne nous a pas laissé beaucoup de temps pour en profiter. Par temps clair, la vue sur l’archipel des Saintes depuis la plage est incroyable ! Si vous avez un peu de temps, nous vous conseillons d’aller vous baigner dans les Bains des Amours Dolé (aménagé et non aménagé) qui se trouvent à proximité.

Plage de Grande Anse à Trois-Rivières

 

JOUR 10 — BASSE TERRE
L'heure du départ !

 

Pour notre 10ème jour en Guadeloupe, nous avons profité de l’hôtel avant de rejoindre l’aéroport pour notre vol retour. Voici donc une liste des lieux à découvrir en Guadeloupe si vous avez  encore quelques heures ou quelques jours devant vous ! 

Et encore tant d’autres choses à découvrir en Guadeloupe…
— Passer deux jours à Marie-Galante
— Prendre un bain chaud sur la plage de Bouillante
— Visiter une distillerie de rhum
— Découvrir la Cascade Bis à Sainte-Rose
— Faire l’ascension de la Soufrière
— Partir en excursion dans le Grand-Cul-de-Sac Marin
— Faire une sortie en bateau et déjeuner sur l’ilet Caret

 

GUIDE PRATIQUE POUR UN VOYAGE EN
Guadeloupe

 

Comment venir en Guadeloupe ?

Plusieurs compagnies aériennes proposent des vols directs entre Paris et Pointe-à-Pitre. La durée d’un vol direct est de 8h30 en moyenne. Question budget, les prix varient entre 400€ et 900€ pour un aller-retour en classe éco, en fonction des périodes et des options choisies (sélection du siège, bagage en soute…). Comme toujours, nous vous conseillons de réserver vos billets le plus tôt possible pour obtenir les meilleurs prix !

Pour notre part, nous sommes partis avec la compagnie Corsair qui propose un vol quotidien vers la Guadeloupe depuis l’aéroport de Paris Orly. C’était la première fois que nous partions avec Corsair et nous avons adoré ce vol. On a trouvé l’équipage d’une gentillesse incroyable et tout s’est très bien passé : ponctualité, respect des normes et gestes barrières (Covid-19), possibilité de choisir un repas végétarien, informations pendant le vol… Et ce n’est pas tout, puisque nous avons eu la chance de voyager en classe premium pour la toute première fois ! En plus du confort et de la place supplémentaire dans l'avion, on a pu profiter du salon privé de la compagnie avant l’embarquement. Pour quelqu’un comme moi qui a longtemps eu peur en avion, se retrouver au calme avant d’embarquer change absolument tout !

Paris et Pointe-à-Pitre avec Corsair International
Paris et Pointe-à-Pitre avec Corsair International

 

Comment se déplacer en Guadeloupe ?

Pour visiter la Guadeloupe, une voiture est indispensable ! Sauf si vous avez décidé de rester toute une semaine à votre hôtel (ce qui est tout à fait possible en Guadeloupe), nous vous conseillons de louer une voiture pour vous déplacer dès votre arrivée à l’aéroport. Plusieurs agences de location locales et nationales sont présentes en Guadeloupe. Pour notre part, nous sommes passés par AutoLagon, un réseau de location implanté dans les Antilles depuis 2013. Nous avons dû organiser notre voyage en dernière minute, et les prix chez AutoLagon étaient imbattables, alors que partout ailleurs les prix avaient flambé en ce début du mois de janvier ! Il faut compter entre 25€ et 35€ par jour pour la location d’une citadine, mais nous vous conseillons de réserver votre voiture en avance car les prix peuvent être bien plus élevés en pleine saison (jusqu’à 80€ par jour à la même période chez des compagnies nationales concurrentes) !

AutoLagon, voiture de location Guadeloupe
AutoLagon, voiture de location Guadeloupe

 

Quelle est la meilleure période pour voyager en Guadeloupe ?

De manière générale, la meilleure période pour visiter la Guadeloupe est la saison sèche, de décembre à avril. Les températures sont élevées mais restent agréables, l’eau est à 27°C en moyenne et les pluies et orages se font assez rares. C’est aussi la saison la plus touristique, et les prix sont évidemment plus élevés à cette période. La saison des pluies s’étend ensuite entre avril et novembre. Globalement, il faudra éviter les mots d’août et septembre où le risque de cyclone est le plus important !

Quel budget prévoir pour un voyage en Guadeloupe ?

Le budget d’un voyage en Guadeloupe peut considérablement varier d’une personne à une autre, en fonction de vos moyens, de vos envies et de votre mode de voyage en général. Une chose est sûre, la Guadeloupe n’est pas une destination bon marché, en particulier si vous voyagez durant la haute saison touristique (de décembre à avril). En moyenne, nous vous conseillons de prévoir un budget de 1500€ / personne pour un séjour de 10 jours en Guadeloupe.

 

— Billets d’avion Aller/Retour : entre 400€ et 900
— Location de voiture pour 10 jours : entre 250€ et 350€
— Location d’une chambre dans un hôtel 3 étoiles : 1.600€
— Location d’un appartement : entre 600€ et 900€
— Repas au restaurant : entre 15€ et 25€ par personne

Caribbean Soul Trip, l’agence locale qui organise votre voyage sur-mesure en Guadeloupe !

En organisant notre voyage en Guadeloupe, nous avons découvert Caribbean Soul Trip, une agence de voyage locale, à taille humaine et 100% féminine. Dès notre premier coup de téléphone, le feeling est tout de suite passé. L’équipe est géniale, ultra disponible et à l’écoute pour organiser un itinéraire sur-mesure selon vos envies. Nous avions déjà bien avancé sur le programme de notre voyage en Guadeloupe, mais Caribbean Soul Trip a pu nous planifier un itinéraire jour par jour, détaillé dans un super road book, avec de précieux conseils : les jours de marché, les incontournables, les sites hors des sentiers battus, les petites anecdotes sur la Guadeloupe… Si vous cherchez quelqu’un pour vous aider à organiser votre voyage en Guadeloupe, vous pouvez leur confier vos vacances les yeux fermés !

 

Quelques conseils et infos en vrac :

— Aucune vaccination n'est obligatoire pour voyager en Guadeloupe ! Nous vous conseillons toutefois de prendre un produits anti-moustiques pour éviter les piqures. Une épidémie de dengue touche la Guadeloupe depuis octobre 2019.
— Le décalage horaire entre la France métropolitaine et la Guadeloupe est de -5h en hiver par rapport à Paris et de -6h en été.
— Les incontournables à mettre dans votre valise pour un voyage en Guadeloupe : des vêtements légers, plusieurs maillots de bain, une crème solaire protectrice des océans, un chapeau ou une casquette, votre matériel de snorkeling dont un t-shirt anti-uv, des chaussures aquatiques pour approcher des cascades, des chaussures de randonnée, un imperméable pour les averses tropicales (fréquentes en toute saison)…
— L’utilisation du drone est interdite dans le parc national de Guadeloupe. En dehors, vous pouvez consulter la carte des restrictions sur le site Geo Portail. À noter qu’il y a de nombreux aéronefs qui survolent les zones touristiques (hélicoptères, autogires, ULM…). Nous vous conseillons donc de rester vigilant et de ne jamais dépasser la limite autorisée de 120 mètres de hauteur.


Notre séjour en Guadeloupe a été réalisé en collaboration avec la compagnie aérienne Corsair et le groupe hôtelier Des Hôtels et des Îles. Comme toujours, nous restons totalement libres du contenu que nous vous présentons dans cet article.

***

 

Are you on Pinterest ?

Vous êtes sur Pinterest et vous préparez un voyage en Guadeloupe, pensez à épingler cet article.

Que faire en Guadeloupe ? Itinéraire et guide pratique
Que faire en Guadeloupe ? Itinéraire et guide pratique

2 Comments

  1. Bel article.

    En train de préparer des éléments sur la Guadeloupe et suite à une recherche je tombe sur votre article. Merci pour ce beau récit, ces détails inspirantes et ces belles photos.

    Vision Voyage

    • Merci beaucoup, il faut dire qu’on a vraiment aimé notre voyage en Guadeloupe ! Nous avons mis beaucoup de coeur dans cet article, c’est donc un plaisir de savoir que ça se ressent à travers le récit de notre séjour 🙂 Au plaisir ! Margot & Julien

écrire un commentaire

15 − 11 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.