En plein coeur du mois d’août, nous sommes allés passer quelques jours en Isère pour découvrir l’Oisans, une région naturelle des Alpes françaises. La montagne en été a toujours eu quelque chose de magique à nos yeux, et nous étions impatients d’enfiler nos chaussures de randonnée pour partir à la découverte de cette région aux paysages exceptionnels, aussi dépaysants que confidentiels. Dans cet article, retour sur nos plus belles découvertes dans l’Oisans.

Alpes Isère, séjour nature dans la région de l'Oisans


Après quelques heures de trajet, nous voilà arrivés à Grenoble, le point de départ de notre séjour en Isère. Une petite heure de route sépare Grenoble de l’Oisans, une région naturelle des Alpes françaises à cheval entre les départements de l’Isère et des Hautes-Alpes. C’est ici, plus précisément dans la vallée de la Lignarre située tout près de Bourg-d’Oisans, que nous allons poser nos valises pour les 3 prochains jours. Nous allons séjourner chez Valérie et Fabrice, les propriétaires d'un superbe gite dans un hameau de l'Oisans, découvert sur le site Evasion Ishere qui propose un grand nombre d'hébergements avec des hôtes qui ont à coeur de faire vivre une expérience authentique et unique en Isère ! C'est aussi l
'occasion pour nous de montrer qu'il est tout à fait possible de partir à la montagne, même pour un court séjour ou un week-end, et de vivre un séjour hors du temps ! Avec ses 6 vallées, ses massifs montagneux, ses stations de ski renommées comme l’Alpe d’Huez et les Deux Alpes ou encore le fameux Parc national des Écrins, l’Oisans est une destination nature absolument incroyable qu’il nous tardait de découvrir. Alors enfilez vos chaussures de rando, on vous emmène avec nous pour 3 jours à la découverte de l’Oisans, de ses paysages grandioses et de ses lacs de montagne ! Vous nous suivez ?


QUE VOIR ET QUE FAIRE DANS LES
Alpes en Isère


Grenoble, porte d'entrée des Alpes

Installée au pied des montagnes, Grenoble est la porte d’entrée des Alpes. Après trois heures de train depuis Paris, notre arrivée à Grenoble annonce le début de ce séjour dans l’Oisans que nous attendions avec impatience. Si au départ nous n'avions pas prévu de visiter la ville, c’était sans compter un problème avec notre voiture de location qui nous oblige finalement à passer la nuit ici. L’occasion rêvée de découvrir Grenoble en accéléré. Si comme nous vous souhaitez faire une halte à Grenoble au début ou à la fin de votre séjour, nous vous conseillons de commencer par la visite du vieux quartier et de ses monuments historiques, puis de partir à la recherche des oeuvres de street-art éparpillées dans toute la ville. En fin de journée, montez en téléphérique au fort de la Bastille pour profiter d’une jolie vue sur Grenoble. En redescendant, vous pouvez vous balader sur les quais de l’Isère pour admirer les façades colorées du quartier Saint-Laurent (aussi appelé quartier italien) avant d’aller dîner à la terrasse de l’un de ses restaurants italiens. Une jolie étape pour commencer ou finir un séjour nature en Isère !

Grenoble, porte d'entrée des Alpes
Grenoble, porte d'entrée des Alpes
Grenoble, porte d'entrée des Alpes
Grenoble, porte d'entrée des Alpes
Grenoble, porte d'entrée des Alpes


Le lac du Lauvitel

C’est au coeur du parc national des Écrins que se trouve le lac du Lauvitel. Situé à 1530 mètres d’altitude, cet immense lac niché entre les montagnes n’est autre que le plus grand lac du massif des Écrins ; une étape incontournable lors d’un séjour dans l'Oisans. Le départ de la randonnée pour rejoindre le lac du Lauvitel se fait depuis le hameau de la Danchère où se trouve un grand parking visiteurs. Après quelques minutes de marche, vous aurez le choix entre monter par la gauche (Lauvitel par Les Selles) ou par la droite (Lauvitel par Les Rousses). Dans les deux cas, la randonnée forme une boucle. Pour notre part, nous avons choisi de prendre à gauche. La montée est réputée pour être un peu plus raide de ce côté, mais le sentier est en grande partie ombragé ce qui le rend plus agréable en été. Il faudra compter environ 1h30 pour rejoindre le lac du Lauvitel. À notre arrivée, après être partis de bonne heure pour éviter la foule, les montagnes comme les randonneurs en bivouac ont encore la tête dans les nuages, mais le spectacle est tout simplement magique. Tout est paisible, hors du temps. Au fil des minutes, les sommets se dégagent tour à tour pour se refléter dans les eaux limpides du Lauvitel, encore sombre à cette heure de la journée. Quelques heures plus tard, le soleil fini par percer, faisant apparaître la couleur émeraude qui fait la réputation de ce lac de montagne !

Le lac du Lauvitel
Le lac du Lauvitel
Le lac du Lauvitel
Le lac du Lauvitel
Le lac du Lauvitel


Infos pratiques :
La randonnée du lac du Lauvitel est indiquée comme facile. Elle ne présente aucune difficulté technique, mais ce n’est pas une simple balade. Elle reste quand même exigeante pour les familles avec enfants ou les personnes qui n'ont pas l’habitude de marcher. Le dénivelé positif est de +500m et il faut compter en moyenne 2h30 aller - retour avec des pauses. Vous pouvez retrouver toutes les infos ici. Depuis le lac du Lauvitel, les plus courageux pourront rejoindre le lac de la Muzelle ou le lac du Plan Vianney.


Le plateau des lacs dans le massif du Taillefer

Sur les conseils de Fabrice, accompagnateur en montagne et gérant du Gite de la Lignarre où nous avons posé nos valises pendant notre séjour dans l'Oisans, nous sommes partis pour une randonnée à la journée sur le plateau des lacs dans le massif du Taillefer. Réputé pour son fameux lac Fourchu, le plateau du Taillefer compte une multitude de lacs et d’étendues d’eau, dans une grande zone humide située à plus de 2000 mètres d’altitude. Pour rejoindre le plateau des lacs, nous partons du hameau de la Grenonière situé dans le village d’Ornon. Il est aussi possible de partir du lac du Poursollet, mais nous avons la journée devant nous, alors nous optons pour ce sentier plus long, mais surtout moins fréquenté. Après 2h30 de montée, nous arrivons sur le plateau ; la vue sur les montagnes est à couper le souffle ! Nous nous installons alors près du lac Noir pour pique-niquer, après avoir fait le tour du lac de la Veche et du lac de l’Agneau qui méritent eux aussi le coup d’oeil. Après notre petite pause au bord de l’eau, c'est une vraie partie de cache-cache avec les nuages qui commence. Pendant de longues minutes, nous ne voyons plus rien autour de nous et nous avançons à l’aveuglette en suivant le pas assuré de Fabrice. Nous n’aurons d’ailleurs pas l'occasion de voir le lac Fourchu, celui pour qui nous avons fait tant d’heures de marche. Mais c’est aussi ça le charme de la montagne, et on se satisfait sans problème de ces paysages grandioses que nous avons eu la chance de voir à notre arrivée sur le plateau quelques heures plus tôt.

Le plateau des lacs dans le massif du Taillefer
Le plateau des lacs dans le massif du Taillefer
Le plateau des lacs dans le massif du Taillefer
Le plateau des lacs dans le massif du Taillefer
Le plateau des lacs dans le massif du Taillefer
Le plateau des lacs dans le massif du Taillefer
Le plateau des lacs dans le massif du Taillefer
Le plateau des lacs dans le massif du Taillefer
Le plateau des lacs dans le massif du Taillefer


Infos pratiques :
Il existe deux points de départ pour rejoindre le lac Fourchu et le plateau des lacs. Depuis le lac du Poursollet (toutes les infos sont à retrouver ici) ou depuis le hameau de la Grenonière dans le village d’Ornon (toutes les infos sont à retrouver ici). La randonnée au départ du hameau de la Grenonière est plus exigeante, avec un dénivelé supérieur et une plus grande distance à parcourir. Mais c’est aussi le sentier le moins fréquenté des deux, avec de très belles vues sur les montagnes !


Randonnée des lacs supérieurs depuis Oz-en-Oisans

Pour cette troisième journée de randonnée dans l’Oisans, nous prenons encore de l’altitude pour rejoindre les lacs supérieurs depuis le village d’Oz-en-Oisans. C’est au coeur du massif des Grandes Rousses, à plus de 2800 mètres d’altitude, que se trouve cette succession de trois lacs issus du creusement glaciaire : le lac de la Fare, le lac du Milieu et le lac Blanc. Les télécabines rendent les lacs supérieurs accessibles aux randonneurs de tous les niveaux. Depuis la station Oz-Vaujany, il faut prendre la télécabine de l’Alpette pour monter jusqu’au Dôme des Petites Rousses. C’est le point de départ de la randonnée, qui offre au passage un point de vue à couper le souffle sur les lacs et les montagnes aux alentours. Le paysage est désertique, presque irréel. C’est pour ces paysages exceptionnels que nous aimons tant la montagne en été. À partir d’ici, nous vous conseillons de suivre le sentier jusqu’au lac du Milieu puis de rejoindre le lac de la Fare situé un peu à l’écart. Revenez ensuite sur vos pas pour rejoindre le lac Blanc. En longeant le sentier du lac Blanc, vous rejoindrez la station de télécabine DMC2. Si vous avez le temps, nous vous conseillons de grimper au Pic Blanc à 3330m d’altitude. Sinon, redescendez par la télécabine DMC2 jusqu’à la station inférieure, et prenez les télécabines Poutran II et Poutran I pour rejoindre la station Oz-Vaujany. C’est une randonnée en boucle vraiment accessible que nous avons beaucoup aimée pendant notre séjour !

Randonnée des lacs supérieurs depuis Oz-en-Oisans
Randonnée des lacs supérieurs depuis Oz-en-Oisans
Randonnée des lacs supérieurs depuis Oz-en-Oisans
Randonnée des lacs supérieurs depuis Oz-en-Oisans
Randonnée des lacs supérieurs depuis Oz-en-Oisans
Randonnée des lacs supérieurs depuis Oz-en-Oisans
Randonnée des lacs supérieurs depuis Oz-en-Oisans
Randonnée des lacs supérieurs depuis Oz-en-Oisans


Infos pratiques :
Les télécabines pour rejoindre le plateau des lacs supérieurs ne sont ouvertes que durant la haute saison (juillet / août). Pour organiser au mieux votre journée, vous pouvez consulter ici la liste des remontées mécaniques ouvertes. Nous vous conseillons d'opter pour un forfait jour piéton Alpe d’Huez Grand Domaine au prix de 19€ / personne (+2€ pour la carte mains-libres réutilisable) qui vous permet de monter au Pic Blanc.


Le panorama du Pic Blanc

Depuis la station de l’Alpe d’Huez, monter au panorama du Pic Blanc est un incontournable, été comme hiver, pour profiter d’une vue à 360° sur les sommets aux alentours. Perché à 3330 mètres d’altitude, le Pic Blanc est l'un des plus hauts sommets du massif des Grande Rousses, ce qui permet d’apercevoir jusqu’à 1/5ème du territoire français quand le ciel est dégagé. Quand nous sommes montés au Pic Blanc, les nuages étaient encore présents et nous n’avons pas eu la chance d’avoir une vue aussi étendue. Le Mont Blanc et la Meije avaient disparu derrière les nuages, mais nous avions quand même une vue exceptionnelle. Un panorama à perte de vue qui est en prime facilement accessible grâce aux remontées mécaniques. Vous pouvez d’ailleurs combiner votre montée au Pic Blanc avec la randonnée des lacs supérieurs, ou simplement faire un aller-retour depuis la station de l’Alpe d’Huez ou celle de Oz-Vaujany.

Le panorama du Pic Blanc
Le panorama du Pic Blanc
Le panorama du Pic Blanc
Le panorama du Pic Blanc


Sortie vélo sur la voie verte, de Bourg-d'Oisans à Venosc

La région de l’Oisans, c’est un peu le paradis des sports outdoor et en particulier des cyclistes. Entre la route des grands cols de l’Oisans et la montée emblématique de l’Alpe d’Huez avec ses 21 virages, l’Oisans est une destination incontournable pour tous les amoureux de vélos. Alors même si nous sommes plutôt rando que vélo en général, on doit reconnaître que les centaines de cyclistes croisés pendant notre séjour nous ont donné envie de pédaler à notre tour pour découvrir la région de l’Oisans autrement. Pour notre dernier jour, nous avons donc loué des vélos chez Bleach à Bourg-d’Oisans, la commune qui se trouve au pied de l’Alpe d’Huez. Au programme, une balade le long de la voie verte qui relie les 6 vallées de l’Oisans, sur la portion entre Bourg-d’Oisans et Venosc pour découvrir le lac Buclet et la cascade de la Pisse.

Sortie vélo sur la voie verte, de Bourg-d'Oisans à Venosc
Sortie vélo sur la voie verte, de Bourg-d'Oisans à Venosc
Sortie vélo sur la voie verte, de Bourg-d'Oisans à Venosc
Sortie vélo sur la voie verte, de Bourg-d'Oisans à Venosc
Sortie vélo sur la voie verte, de Bourg-d'Oisans à Venosc
Sortie vélo sur la voie verte, de Bourg-d'Oisans à Venosc
Sortie vélo sur la voie verte, de Bourg-d'Oisans à Venosc


NOS BONNES ADRESSES EN ISÈRE
Où dormir lors d'un séjour dans l'Oisans ?


— Gite de la Lignarre
55 chemin des Ardoisiers, Hameau le Rivier, 38520 Ornon

Pendant notre séjour dans l’Oisans, nous avons posé nos valises au Gite de la Lignarre situé dans le petit hameau du Rivier à Ornon. À notre arrivée, nous avons été accueillis par Valérie et Fabrice, les propriétaires des lieux, qui ont fait de cette vieille bâtisse en pierre un petit havre de paix à 1200 mètres d’altitude, au pied du massif des Écrins. Chambres d’hôtes en été et gîte de groupe en hiver, c’est une adresse que nous vous recommandons les yeux fermés, que ce soit pour la cuisine de Valérie, les précieux conseils de Fabrice ou leur gentillesse tout simplement. Lors de notre séjour, nous avions opté pour la formule en pension complète, avec l’option pique-nique le midi pour partir en randonnée. Le rapport qualité-prix est plus qu’excellent et les repas préparés par Valérie sont à tomber par terre ! De son côté, Fabrice qui est aussi accompagnateur de montagne propose des randonnées à la journée pour explorer les environs. Depuis le gîte ou à proximité, de nombreux départs de randonnées sont possibles. Nous sommes d’ailleurs partis ensemble lors de notre randonnée du plateau des lacs dans le massif du Taillefer et nous avons appris énormément de choses sur la région de l’Oisans et la faune et la flore locale notamment.

Gite de la Lignarre
Gite de la Lignarre
Gite de la Lignarre


Si comme nous vous souhaitez trouver des idées et des bonnes adresses pour organiser un court séjour en Isère, nous vous conseillons de consulter le site www.evasion.ishere.fr qui regroupe un grand nombre d’hébergements, mais aussi des idées d’activités selon vos envies. Le site vous permet de réserver des séjours auprès d’hôtes qui ont vraiment à coeur de vous faire vivre une belle expérience dans leur région, pour un séjour tout en authenticité !


Notre séjour en Isère a été réalisé en collaboration avec Alpes Isère. Comme toujours, nous restons totalement libres du contenu que nous vous présentons dans cet article.

***

 

Are you on Pinterest ?

Vous êtes sur Pinterest et vous voulez visiter la région de l'Oisans en Isère, pensez à épingler cet article.

Alpes Isère, séjour nature dans la région de l’Oisans
Alpes Isère, séjour nature dans la région de l’Oisans

Comments are closed.