Et si le département le moins peuplé de France était celui qui nous réservait le plus de surprises ? Pendant 3 jours, nous avons découvert une partie de la Lozère à travers une succession de paysages grandioses, de petits villages de caractère et de points de vue à couper le souffle. Un road trip de quelques jours à travers le plateau de l’Aubrac et les gorges du Tarn, pour nous laisser le temps de tomber amoureux de ce département méconnu. Dans cet article, retour sur notre itinéraire en Lozère, entre découvertes et bonnes adresses.

Séjour nature en Lozère


Au mois de juillet, nous sommes partis pour un road trip de deux semaines en Occitanie, à la découverte du Lot, de l’Aveyron et de la Lozère. Trois départements hors des sentiers battus, loin du tourisme de masse, que nous avions hâte de découvrir. En toute franchise, avant ce séjour, nous aurions certainement été bien incapables de placer la Lozère sur une carte de France. C’est assez incroyable d’imaginer ça, surtout quand on connaît la diversité des paysages de la Lozère, les points de vue à couper le souffle sur les gorges du Tarn, les petits villages de charme, la beauté du plateau de l’Aubrac… On comprendra finalement que si la Lozère est si peu connue, ce n’est pas par manque d’attrait, bien au contraire. C’est surtout l’un des secrets les mieux gardés de France par ceux qui ont la chance de la connaître. Dans cet article, on revient avec vous sur notre itinéraire de 3 jours en Lozère, à travers nos découvertes, nos coups de coeur et nos bonnes adresses.


ITINÉRAIRE POUR UN
road trip en Lozère


La route des lacs dans le parc naturel régional de l’Aubrac

Après quelques jours en Aveyron, nos premiers kilomètres en Lozère nous mènent à plus de 1000 mètres d’altitude, sur le plateau de l’Aubrac, une zone naturelle classée Parc Naturel Régional depuis 2018. Plusieurs grands chemins de randonnées traversent l’Aubrac, dont celui de Compostelle, mais c’est bien au volant de notre van que nous décidons de découvrir l’Aubrac. Depuis le village de Nasbinals, nous suivons la route des lacs (D52) jusqu’au col de Bonnecombe. Une route de 17 kilomètres seulement, qui nous transporte pourtant très loin, au fin fond de nos souvenirs de voyage en Irlande. Parmi les incontournables, ne manquez pas la cascade du Déroc (accessible en 15 minutes de marche depuis le parking), le lac de Saint-Andéol et l’étang de Bonnecombe. Malgré la pluie persistante, nous avons eu un vrai coup de coeur pour le plateau de l’Aubrac, avec ses paysages de moyennes montagnes, ses petits ponts en pierre et ses vaches Aubrac si emblématiques de la région.

Parc naturel régional de l’Aubrac en Lozère
Parc naturel régional de l’Aubrac en Lozère
Parc naturel régional de l’Aubrac en Lozère
Parc naturel régional de l’Aubrac en Lozère
Parc naturel régional de l’Aubrac en Lozère
Parc naturel régional de l’Aubrac en Lozère
Parc naturel régional de l’Aubrac en Lozère
Parc naturel régional de l’Aubrac en Lozère
Parc naturel régional de l’Aubrac en Lozère
Parc naturel régional de l’Aubrac en Lozère


🍴Où manger sur le plateau de l’Aubrac ? Sur la route de l’Aubrac, vous croiserez ici et là des burons, ces auberges en pierre, recouvertes d’un toit de lauze, qui servaient autrefois à la fabrication du fromage par les bergers qui y trouvaient refuge. Ces burons ont pour la plupart été transformés en restaurant où vous pourrez goûter à la gastronomie locale, dont le célèbre aligot !


Découverte du thé d’Aubrac à Nasbinals

Aussi surprenant que ça puisse paraître,  près de 2000 espèces de plantes et de fleurs poussent sur le plateau de l’Aubrac. Pour découvrir l’une des plus réputées d’entre elles, nous vous conseillons d’aller faire un tour à la boutique La Grange au Thé dans le village de Nasbinals. Le thé d’Aubrac, aussi connu sous le nom de « Calament à grandes fleurs », est une plante sauvage qui a longtemps été cueillie par les habitants de l’Aubrac. Ces dernières années, une poignée de producteurs locaux ont décidé de remettre le thé d’Aubrac au goût du jour, et surtout d’en maîtriser sa récolte pour préserver cette plante aux vertus digestives, dans le respect de son cycle naturel. Dans la boutique, vous pourrez trouver le thé d’Aubrac vendu en vrac (qui est en réalité une tisane), d’autres produits gourmands à base de thé (guimauves, biscuits, meringues…) mais aussi une gamme de produits cosmétiques pour le corps. Un petit salon de thé est aussi installé au fond de la boutique où vous pourrez goûter à tous ces produits, en compagnie d’un des adhérents de l’association de producteurs qui se fera un plaisir de vous parler de la culture du thé d’Aubrac.

Thé d’Aubrac à Nasbinals
Thé d’Aubrac à Nasbinals
Thé d’Aubrac à Nasbinals
Thé d’Aubrac à Nasbinals


Aux portes de l’Aubrac, découverte de la ville de Marvejols

Aux portes de l’Aubrac, dans l'ancienne province du Gévaudan, nous avons découvert la petite ville de Marvejols lors d’une balade en VTT électrique en compagnie de Gévaudan Vélo. Le centre historique de Marvejols vaut le détour, avec ses petites rues et ses trois portes fortifiées qui marquent encore aujourd’hui les contours de la cité. Marvejols, est aussi et surtout une ancienne ville royale sous Henri IV qui a connu de nombreuses modifications au cours des époques. Après un petit tour en vélo dans la vieille ville, nous avons exploré les plateaux qui surplombent Marvejols sur les conseils de Robin, notre guide du jour. Une balade sportive qui donne un tout autre regard sur la ville !

Ville de Marvejols en vélo électrique
Ville de Marvejols en vélo électrique
Ville de Marvejols en vélo électrique
Ville de Marvejols en vélo électrique
Ville de Marvejols


Visite guidée de la chocolaterie Malakoff

Créée en 2011, la chocolaterie Malakoff a remis au goût du jour la célèbre barre de chocolat au nom éponyme. Apparue en 1855, la barre Malakoff a connu ses heures de gloire pendant de nombreuses années en France, et en particulier dans la région Occitanie. Elle serait pour certains une véritable madeleine de Proust qui replonge dans les souvenirs d’enfance dès la première bouchée. Après avoir disparu à la fin des années 90, le hasard de la vie pousse Romain Chollier, alors gérant d’une crêperie à Alès, à retrouver la recette de ce chocolat oublié pour le remettre au goût du jour. Aujourd’hui, la chocolaterie fabrique son chocolat fondant aux noisettes avec toutes ses déclinaisons, en barre pour la recette originale, mais aussi en tablette, en pâte à tartiner et bien d’autres délices encore. Implantée près de La Canourgue depuis 2017, la chocolaterie Malakoff ouvre ses portes au public toute l’année pour faire découvrir son histoire et son atelier de fabrication à travers une visite guidée, avant une dégustation dans la boutique. Un salon de thé attenant à la boutique est lui aussi ouvert au public toute l’année.


La visite de la fabrique Malakoff est possible toute l’année du mardi au vendredi à 14h30 sur réservation. La visite guidée dure en moyenne 45 minutes et coûte 2,50€ / personne, déductible de tout achat sur place. Toutes les informations sont à retrouver sur le site internet de la Chocolaterie Malakoff.


Les gorges du Tarn et le panorama du Point Sublime

Notre arrivée dans les gorges du Tarn sonne le début de la seconde partie de notre séjour en Lozère, avec des paysages bien différents de ceux découverts un peu plus tôt sur le plateau de l’Aubrac. Les gorges du Tarn sont un immense canyon creusé par la rivière au fil des siècles, qui offre des paysages à couper le souffle, que ce soit sur les rives du Tarn avec une succession de villages de caractère, comme sur les hauteurs des gorges, avec des points de vue à couper le souffle. Parmi les plus incontournables, nous vous conseillons le panorama du Point Sublime qui est de loin l’un des plus beaux. Situé à 870 m d’altitude, il offre une vue vertigineuse sur les gorges et les montagnes qui l’entourent.

Panorama du Point Sublime dans les gorges du Tarn
Panorama du Point Sublime dans les gorges du Tarn
Panorama du Point Sublime dans les gorges du Tarn
Panorama du Point Sublime dans les gorges du Tarn
Panorama du Point Sublime dans les gorges du Tarn


Le panorama du Roc des Hourtous et initiation à l'ornithologie

Le Roc des Hourtous est un autre panorama absolument sublime sur les gorges du Tarn. Depuis le village de la Malène, nous suivons une longue route en lacets avant de rejoindre le panorama où nous attend Jane pour une initiation à l’ornithologie. Le Roc des Hourtous est l’endroit idéal pour observer les vautours qui nichent sur les hauteurs des falaises. Ils sont nombreux à voler au-dessus de nos têtes, en particulier le matin où ils sont le plus actif. Équipés de jumelles et d’une longue-vue, Jane nous apprend à distinguer les vautours et à reconnaître le champ des oiseaux que nous croisons tout au long d’un parcours de 2,8 km au départ du Roc des Hourtous. C’est une expérience vraiment passionnante à vivre aux côtés de Jane qui nous transmet avec plaisir sa passion pour les oiseaux. C’est aussi une autre façon de découvrir la Lozère et les gorges du Tarn, avec un regard différent sur la nature qui nous entoure.

Panorama du Roc des Hourtous dans les gorges du Tarn
Panorama du Roc des Hourtous dans les gorges du Tarn
Panorama du Roc des Hourtous dans les gorges du Tarn
Panorama du Roc des Hourtous dans les gorges du Tarn
Panorama du Roc des Hourtous dans les gorges du Tarn
Panorama du Roc des Hourtous dans les gorges du Tarn
Panorama du Roc des Hourtous dans les gorges du Tarn
Panorama du Roc des Hourtous dans les gorges du Tarn
Panorama du Roc des Hourtous dans les gorges du Tarn
Panorama du Roc des Hourtous dans les gorges du Tarn


Jane propose des initiations ornitho au Roc des Hourtous tous les jours durant l’été sur réservation. Les départs se font à 9h depuis le parking par groupe de 6 personnes maximum et la sortie dure en moyenne 3h. Tarif : 30€ / personne (tarif réduit pour les enfants) matériel inclus. Toutes les informations sont à retrouver sur le site Jane Ornitho. Réservation au +33 6 84 82 57 48.


Sortie paddle dans les gorges du Tarn

La découverte des gorges du Tarn ne serait pas complète sans naviguer au moins une fois sur les eaux limpides du Tarn. Que ce soit en canoë, en paddle ou même en barque, faire une descente du Tarn au fil de l’eau est une étape incontournable, pour ne pas dire obligé, lors d’un séjour en Lozère. Pour notre part, c’est en paddle que nous avons décidé de descendre le Tarn au départ de La Malène. Après un briefing sur la sécurité et l’utilisation du paddle avec Muriel du Moulin de la Malène, nous voilà partis sur le parcours des Détroits jusqu’au Cirque des Baumes. Sur près de 8km, nous découvrons un paysage grandiose, dont la partie la plus étroite des gorges du Tarn avec d’immenses parois rocheuses qui se dressent de part et d’autre de la rivière. C’est une très belle partie du Tarn sans aucune difficulté, idéale pour la pratique du paddle.

Sortie paddle dans les gorges du Tarn
Sortie paddle dans les gorges du Tarn
Sortie paddle dans les gorges du Tarn
Sortie paddle dans les gorges du Tarn
Sortie paddle dans les gorges du Tarn
Sortie paddle dans les gorges du Tarn


Activité insolite en Lozère :
Le Moulin de la Malène propose des sorties en paddle de nuit avec des pagaies éclairantes pour découvrir les gorges du Tarn autrement ! L’activité est proposée sur réservation, uniquement en juillet et août, les lundis, mercredis et vendredis. Toutes les informations sont à retrouver sur le site internet du Moulin de la Malène.


LES PLUS BEAUX VILLAGES DES
Gorges du Tarn


La Malène

Les gorges du Tarn sont une succession de petits villages de caractère qu’il nous tarde de découvrir au fil des kilomètres. Mais avant de prendre la route, une visite du village de La Malène est une étape incontournable. Comptez 30 minutes pour en faire le tour. Installé au bord de l’eau, ce petit village est un vrai bijou avec ses vieilles bâtisses en pierre, ses petites ruelles loin des regards et les falaises qui le surplombent. Derrière le restaurant La table de Lisa, nous vous conseillons de suivre le panneau « La Malène Autrement » pour découvrir les petites rues du village dont on ne soupçonne même pas l’existence depuis la rue principale du village.

La Malène, les plus beaux villages des gorges du Tarn
La Malène, les plus beaux villages des gorges du Tarn
La Malène, les plus beaux villages des gorges du Tarn
La Malène, les plus beaux villages des gorges du Tarn


Saint-Chély-du-Tarn, notre coup de coeur

Remonter les gorges du Tarn en voiture, c’est l’assurance de s’arrêter toutes les cinq minutes pour découvrir les villages et hameaux croisés en chemin. Sur la route entre La Malène et Sainte-Enimie (D907BIS), vous croiserez le hameau de Pougnadoires, et vous aurez l’occasion de vous arrêter en bordure de route pour observer Hauterives, un village inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, accessible uniquement à pied ou en barque. Parmi les plus beaux villages des gorges du Tarn, Saint-Chély-du-Tarn est notre coup de coeur. Avec son pont majestueux qui traverse la rivière, sa petite cascade naturelle, ses vieilles maisons en pierre et sa grande plage au bord de l’eau, c’est de loin une étape incontournable dans les gorges du Tarn. Si vous avez le temps, nous vous conseillons de continuer votre route pour rejoindre le panorama du Saltadou qui offre une vue à couper le souffle sur le village de Saint-Chély-du-Tarn situé en contrebas.

Saint-Chély-du-Tarn en Lozère
Saint-Chély-du-Tarn en Lozère


Sainte-Enimie, plus beau village de France

Après avoir longé la rivière sur près de 14 kilomètres, nous voilà arrivés à Sainte-Enimie, la dernière étape de notre mini road trip dans les gorges du Tarn. Même si le village est assez touristique, il reste l’une des étapes les plus incontournables des gorges du Tarn, et c’est aussi un très bon point de départ pour visiter les environs. Sainte-Enimie est classé Plus Beaux Villages de France, et il suffit de se perdre dans les jolies ruelles de la vieille ville pour comprendre pourquoi. Avec son architecture médiévale et ses vieilles pierres, ses ruelles en pente et ses demeures en calcaire, c’est un village au charme incontestable qui vous attend ici. Si vous êtes de passage, ne manquez pas la source de la Burle qui se trouve juste derrière l’office de tourisme. Un lieu surprenant qui raconte la légende de Sainte-Enimie !

Sainte-Enimie en Lozère
Sainte-Enimie en Lozère
Sainte-Enimie en Lozère
Sainte-Enimie en Lozère
Sainte-Enimie en Lozère


🍴
Nos bonnes adresses en Lozère :
pour le déjeuner à Sainte-Enimie, nous vous conseillons l’Auberge du Moulin. Tenu par la même famille depuis 1974, le restaurant est installé dans une grande bâtisse en pierre au pied du village. Si la météo le permet, vous pourrez vous installer sur une jolie terrasse couverte à l’arrière de l’établissement pour goûter à une cuisine traditionnelle, inspirée par le terroir de la Lozère.


Atelier Tuffery, le plus ancien fabricant de jeans français à Florac

Au-delà de ses paysages à couper le souffle, la Lozère c’est aussi des artisans et un territoire riche de savoir-faire. À Florac, nous sommes allés à la rencontre de Julien Tuffery, maître tailleur-confectionneur depuis 4 générations. C’est en 1892 que Célestin Tuffery, son arrière-grand-père, imagine et confectionne un vêtement de travail teint à l’Indigo qui donna naissance au jean. Il ouvre alors son atelier de confection à Florac, au coeur du parc national des Cévennes. Une aventure humaine et familiale, qui malgré le déclin historique de l’industrie du textile, permet de préserver ce savoir-faire précieux, tout en faisant de l’Atelier Tuffery le plus ancien fabricant de jeans français. En 2014, Julien et sa compagne Myriam décident de rependre le flambeau familial pour donner une nouvelle dynamique à l’Atelier Tuffery. Ils proposent de nouvelles coupes, mais aussi de nouvelles matières comme la laine ou le chanvre, pour une production encore plus éthique et responsable. Nous avons découvert ici la vraie définition du « made in France », qui replace l'humain et l'environnement au coeur du métier. Si vous êtes de passage dans la région, on vous invite vraiment à aller faire un tour dans leur boutique à Florac, où vous pourrez apercevoir l’atelier de confection en action à travers de grandes vitres à l’arrière de la boutique. L'occasion de vous faire plaisir avec un jean made in France, et de ramener un souvenir local et original de votre séjour en Lozère par la même occasion.

Atelier Tuffery, le plus ancien fabricant de jeans français à Florac
Atelier Tuffery, le plus ancien fabricant de jeans français à Florac
Atelier Tuffery, le plus ancien fabricant de jeans français à Florac
Atelier Tuffery, le plus ancien fabricant de jeans français à Florac
Atelier Tuffery, le plus ancien fabricant de jeans français à Florac


NOS BONNES ADRESSES EN
Lozère

— Hôtel les 2 Rives, Banassac
La Mothe, Banassac

Situé à côté de La Canourgue et à moins de 20 minutes de Marvejols, nous avons passé une nuit à l’hôtel-restaurant Les 2 Rives. Les chambres sont simples, avec une jolie vue sur la rivière. Côté cuisine, nous avons beaucoup aimé le restaurant de l’hôtel, qui propose une cuisine rafraîchissante. Labélisé Maître Restaurateur, le chef met à l’honneur les produits locaux, en travaillant au maximum en circuits courts, avec des producteurs de la Lozère et d’Aveyron.


— Le Manoir de Montesquiou, château de La Malène
Château de La Malène, La Malène

Nous avons passé une nuit au Manoir de Montesquiou, dans le village La Malène. En plus d’être idéalement situé au coeur des gorges du Tarn, l’hôtel est installé dans l’ancien château de La Malène, une bâtisse absolument magnifique, avec ses vieilles pierres et ses tourelles datant du 15ème siècle. Une jolie adresse pour une nuit dans les gorges du Tarn.


— La Pierre trouée, Châteauneuf de Randon
Lieu-dit L’Habitarelle, 48 170 Châteauneuf-de-Randon

Sur le chemin du retour, nous avons dormi à La Pierre Trouée, une jolie maison d’hôtes tenue par Sébastien et Patrice dans le village de Châteauneuf-de-Randon. En arrivant dans cette ancienne maison de maître du 19e siècle, nous avons eu l’impression d’entrer dans un chalet de montagne, avec l’immense cheminée en pierre et la convivialité qui règne dans cette maison. Pour le dîner, vous pouvez vous joindre à Sébastien, ancien chef cuisinier qui propose une cuisine digne d'un restaurant, avec des produits frais et locaux.


Pendant trois jours, nous avons découvert en Lozère un département absolument sublime, avec des paysages d’une grande diversité. Un voyage à travers le monde dans le département le moins peuplé de France, qui aurait imaginé ça possible ? Trois jours, c’est court pour découvrir la Lozère, mais ça nous a donné un très bel aperçu et surtout très envie de revenir prochainement pour découvrir toutes les autres merveilles qui se cachent en Lozère !


Notre séjour en Lozère a été réalisé en collaboration avec Lozère Tourisme. Comme toujours, nous restons totalement libres du contenu que nous vous présentons dans cet article.

***

 

Are you on Pinterest ?

Vous êtes sur Pinterest et vous préparez un séjour en Lozère, pensez à épingler cet article.

Séjour en Lozère, itinéraire en l'Aubrac et les Gorges du Tarn
Séjour en Lozère, itinéraire en l'Aubrac et les Gorges du Tarn

Comments are closed.