Pendant notre road trip estival au coeur des Alpes, nous avons consacré une semaine à la découverte des Dolomites dans la région du Sud-Tyrol, au nord de l’Italie. Nichées au coeur des Alpes italiennes, les Dolomites nous faisaient rêver depuis longtemps et nous avions hâte de découvrir de nos propres yeux le Sud-Tyrol, cette région pleine de contrastes, où la nature est sauvage et où les montagnes sont à couper le souffle.

Une semaine de road trip dans les Dolomites en Italie du Nord

 

À nos yeux, l’Europe est un terrain de jeu incroyable pour les amoureux de la nature et les Dolomites en sont la preuve incontestable. Pourquoi aller à l’autre bout du monde quand on peut voir des paysages aussi fabuleux à quelques heures de chez nous ? En plein coeur de l’Europe, nichées au creux des Alpes italiennes, les Dolomites sont une destination extraordinaire. Entre ses montagnes déchirées, ses lacs, ses forêts à perte de vue et ses alpages parmi les plus beaux d’Europe, difficile de ne pas tomber amoureux des Dolomites dès le premier coup d’oeil. 

Pour la petite histoire, les Dolomites sont une chaîne de montagnes des Alpes du Sud, située au nord de l’Italie. Étendues sur trois provinces : le Sud-Tyrol, Trento et Belluno, les Dolomites sont surtout connues dans le monde entier pour les paysages fantastiques du Sud-Tyrol. C’est dans cette province au nord de l’Italie que se trouve un grand nombre de lieux incontournables des Dolomites, comme le parc naturel des Tre Cime di Lavaredo, le lac de Braies ou encore l’Alpe di Siusi.

Alors, que voir et que faire dans les Dolomites ? Quels sont les incontournables ? Quel itinéraire choisir pour un road trip d’une semaine dans le Sud-Tyrol ? Nous vous donnons tous nos conseils et nos coups de coeur pour préparer au mieux votre séjour dans les Dolomites !

Les incontournables d'un road trip
dans les Dolomites

 

— Randonner aux Tre Cime di Lavaredo

Pour le premier jour de notre road trip dans les Dolomites, nous commençons fort ! Après une première nuit glaciale dans notre combi VW, nous décidons de nous lever aux aurores pour faire la randonnée des Tre Cime di Lavaredo. Ces trois montagnes à la forme si caractéristique, sont l’emblème des Dolomites, et l’un des endroits que nous avions le plus hâte de découvrir.

Tre Cime di Lavaredo dans les Dolomites
Tre Cime di Lavaredo dans les Dolomites
Tre Cime di Lavaredo dans les Dolomites
Tre Cime di Lavaredo dans les Dolomites
Tre Cime di Lavaredo dans les Dolomites
Tre Cime di Lavaredo dans les Dolomites

« Les Dolomites sont la plus belle architecture naturelle du monde », c’est comme ça que le célèbre architecte Le Corbusier avait décrit les Dolomites, et nous n’avons pas trouvé de plus belles phrases pour décrire ce que nous avons ressenti en découvrant ce paysage si emblématique des Dolomites.


Pour rejoindre le parc naturel des Tre Cime, il faut suivre la route qui monte jusqu’au refuge Auronzo au départ de Misurina. Il est possible de monter en voiture, mais vous devrez alors régler les 30€ de droit d’accès au péage. Le coût est assez élevé, mais pour ce prix-là, vous avez le droit de dormir sur le parking du refuge à 2.333 m d’altitude avec une vue magnifique sur les montagnes des Dolomites.

Si vous ne voulez pas rejoindre les Tre Cime en voiture, vous pouvez vous garer sur l’un des parkings qui se trouvent au début de la vallée. La plupart sont payants (14€ la journée), mais il est possible de trouver quelques places gratuites sur le parking du lac d’Antorno ou juste avant le péage. Vous pouvez ensuite rejoindre le parc naturel des Tre Cime à pied (comptez 1h30 en suivant le sentier n°101) ou en bus pour 4€ par personne.

Une fois en haut, notre découverte des Tre Cime a été à l’image de notre road trip dans les Dolomites : plein de surprises ! En arrivant au pied de ces trois pics majestueux, nous comprenons que la randonnée du jour ne ressemblera à aucune autre : les premiers flocons de neige ont entièrement recouvert l’un des plus beaux sites des Dolomites pour notre plus grand bonheur. 

Notre objectif de la journée est simple : nous voulons faire le tour des Tre Cime pour profiter de tous les plus beaux points de vue. Il est encore tôt, il n’y a presque personne et nous avons hâte de commencer à marcher. En arrivant devant le refuge Auronzo, point de départ de toutes les randonnées, nous décidons de suivre le sentier n°101 jusqu’au refuge Lavaredo. Une fois devant, nous prenons ensuite la direction du refuge Locatelli. Sur cette première moitié du chemin, la vue sur les Tre Cime se fait de plus en plus belle au fur et à mesure que nous marchons.

Tre Cime di Lavaredo dans les Dolomites
Tre Cime di Lavaredo dans les Dolomites
Tre Cime di Lavaredo dans les Dolomites
Tre Cime di Lavaredo dans les Dolomites
Tre Cime di Lavaredo dans les Dolomites
Tre Cime di Lavaredo dans les Dolomites
Tre Cime di Lavaredo dans les Dolomites
Tre Cime di Lavaredo dans les Dolomites
Tre Cime di Lavaredo dans les Dolomites
Tre Cime di Lavaredo dans les Dolomites
Tre Cime di Lavaredo dans les Dolomites

Au-dessus du refuge Locatelli, ne manquez pas les grottes de Sasso di Sesto.
La vue sur les Tre Cime est à couper le souffle.

Après une pause chocolat chaud au refuge Locatelli avec l’une des plus belles vues des Dolomites, nous continuons notre tour des Tre Cime en suivant le sentier n°105 jusqu’au refuge Lange Alm. Les paysages changent et la neige laisse place à des décors de plus en plus verts, une nature comme on l’aime, qui nous rappelle un peu les paysages de notre road trip en Irlande. Nous retournons ensuite tranquillement vers le refuge Auronzo, point de départ de notre randonnée, après plus de 4h de marche et 11 km parcourus. Cette première journée aux Tre Cime restera l'un des plus beaux souvenirs de notre road trip dans les Dolomites.

Refuge Locatelli au Tre Cime di Lavaredo dans les Dolomites
Randonnée au Tre Cime di Lavaredo dans les Dolomites
Refuge Lange Alm au Tre Cime di Lavaredo dans les Dolomites

Itinéraire de notre randonnée aux Tre Cime di Lavaredo dans les Dolomites

 

— Randonner jusqu'au Lago di Sorapis

Pour notre deuxième jour dans les Dolomites, nous partons à la découverte du Lago di Sorapis, l’un des plus beaux lacs de montagne que nous ayons vu jusqu’à présent. Même si le Lago di Sorapis n’est accessible qu’après une randonnée de deux heures, il reste un incontournable lors d’un road trip dans les Dolomites. Il est donc très prisé des locaux et des touristes, en particulier pendant l’été. Pour éviter la foule, nous avons donc décidé de commencer notre randonnée dès 8h du matin.

Lago di Sorapis dans les Dolomites
Lago di Sorapis dans les Dolomites
Lago di Sorapis dans les Dolomites
Lago di Sorapis dans les Dolomites


Le départ de la randonnée du Lago di Sorapis se fait depuis le Passo Tre Croci, à 10 minutes en voiture du village de Misurina. C’est ici que démarre le sentier n°215 en direction du Rifugio Vandelli et du Lago di Sorapis. Même si la randonnée ne présente pas de difficulté particulière, certaines portions restent assez techniques pour les personnes qui n’ont pas l’habitude de randonner. Les distances sont longues (13km aller/retour), certaines montées sont difficiles et il y a quelques passages délicats qui demandent d’avoir un pied sûr.

Après une bonne heure et demie de marche, nous arrivons enfin au Lago di Sorapis. Si la montée a été un peu plus éprouvante que prévue, nous l’oublions instantanément en découvrant cette merveille des Dolomites. La couleur de l’eau est d’un bleu indescriptible, les montagnes se reflètent parfaitement dans le lac et cette ambiance si paisible des Dolomites nous transporte en quelques secondes. Avant de repartir, nous en profitons pour déjeuner au Refuge Vandelli. L’endroit est authentique et propose une cuisine délicieuse pour un prix dérisoire. Parfait pour reprendre des forces avant d’attaquer le chemin retour.

Lago di Sorapis dans les Dolomites
Lago di Sorapis dans les Dolomites
Lago di Sorapis dans les Dolomites
Lago di Sorapis dans les Dolomites
Lago di Sorapis dans les Dolomites
Lago di Sorapis dans les Dolomites
Lago di Sorapis dans les Dolomites
Lago di Sorapis dans les Dolomites

Depuis le Passo Tre Croci, suivre le sentier n°215 en direction du Rifugio Vandelli et du Lago di Sorapis.
La randonnée dur 4h aller / retour pour une distance de 13km. Le retour se fait par le même chemin.
Une étape incontournable lors d'un road trip dans les Dolomites.

Sur le chemin du retour, il n’est pas rare de croiser des personnes qui vous demanderont, un peu dépitées, si le lac est encore loin. La randonnée du Lago di Sorapis est trop souvent sous-estimée. Nous vous conseillons d’arriver tôt pour éviter la foule, d’avoir un équipement adapté (chaussures de randonnée, vêtements techniques) et d’éviter le sentier en cas de neige, de forte pluie (les pierres peuvent devenir glissantes) et avec des enfants en bas âge.

 

— Lever de soleil au Lago di Braies

Si nous devions résumer la beauté des Dolomites en une image, nous choisirions sans hésiter une photo du Lago di Braies. Nous rêvions de découvrir cet endroit depuis quelques années déjà, et nous attendions cette étape de notre road trip dans les Dolomites avec beaucoup d’impatience. Et malgré toutes les photos que nous avions pu voir sur Internet, la magie du Lago di Braies est restée complètement intacte. 

Pour notre troisième jour dans les Dolomites, nous nous sommes levés une nouvelle fois aux aurores (les Dolomites sont loooin d’être une destination reposante) pour assister au lever de soleil sur le Lago di Braies. Dès 6h du matin, nous étions au bord du lac à attendre les premiers rayons du soleil. C’est à cette heure-ci que les lumières sont les plus belles à cette période de l'année, et nous n’aurions loupé ça pour rien au monde. En quelques minutes, le jour a fait son apparition en nous offrant un spectacle à couper le souffle sur le Lago di Braies. Jeu de lumière, reflets dans le lac, barques et cabane en bois… le Lago di Braies est une vraie image de carte postale, une pépite des Alpes italiennes et un incontournable des Dolomites.

Lago di Braies dans les Dolomites
Lago di Braies dans les Dolomites
Lago di Braies dans les Dolomites
Lago di Braies dans les Dolomites
Lago di Braies dans les Dolomites
Lago di Braies dans les Dolomites
Lago di Braies dans les Dolomites
Lago di Braies dans les Dolomites
Lago di Braies dans les Dolomites

Le Lago di Braies est un incontournable des Dolomites. Pour en profiter sereinement, nous vous conseillons
de venir en fin de journée ou très tôt le matin. Il y aura beaucoup moins de monde et vous aurez de plus belles lumières pour vos photos.

 

— Le Mont Kronplatz et ses musées d'altitude

Après le Lago di Braies, nous reprenons la route en direction du village de Riopratino et de la station de télécabines de Plan de Corones, au coeur des Dolomites. C’est au sommet du Mont Kronplatz, dans la station de montagne de Plan de Corones située à 2.275 m, que nous allons visiter deux musées d’altitude sur les thèmes de l’alpinisme et de la photographie de montagne. 

Le MMM Corones est un musée dédié à l’alpinisme, fondé par le célèbre alpiniste Reinhold Messner. Originaire des Dolomites et du Sud Tyrol, Messner est connu pour avoir été le premier alpiniste à faire l’ascension de l’Everest sans oxygène en 1978. Il est aussi le premier à avoir gravi les quatorze sommets de plus de 8.000 mètres d’altitude en 1986. Au-delà de l’architecture hors norme qui nous avait poussé à visiter le musée au départ, nous avons vraiment apprécié découvrir l’exposition et l’histoire de cet homme hors du commun. La vue sur les montagnes des Dolomites depuis le musée est également magnifique.

 MMM Corones, musée dédié à l’alpinisme au Mont Kronplatz
 MMM Corones, musée dédié à l’alpinisme au Mont Kronplatz
 MMM Corones, musée dédié à l’alpinisme au Mont Kronplatz
 MMM Corones, musée dédié à l’alpinisme au Mont Kronplatz
 MMM Corones, musée dédié à l’alpinisme au Mont Kronplatz

L’entrée du musée coûte 10€ / personne. Il est possible d’acheter un billet combiné pour visiter
les 6 musées de montagne de Messner situés dans les Dolomites. Le billet est valable un an à compter
de la date d’émission. Plus d’informations sur le site
Messner Moutain Museum.


À quelques mètres de là, nous découvrons Lumen, le musée de la photographie de montagne. Après 10 semaines de road trip dans les Alpes, et comme tout bon amoureux de photographie, nous étions curieux de visiter ce musée consacré à la photographie de montagne. Pendant deux heures, nous avons parcouru les 4 étages du musée avec émerveillement. Entre la qualité des expositions, le choix des photos, les histoires racontées à travers les images, les salles toutes plus surprenantes les unes que les autres, nous avons eu un vrai coup de coeur pour ce musée. Et vous le savez, c’est loin d’être dans nos habitudes !

 Lumen, le musée de la photographie de montagne au Mont Kronplatz
 Lumen, le musée de la photographie de montagne au Mont Kronplatz
 Lumen, le musée de la photographie de montagne au Mont Kronplatz
 Lumen, le musée de la photographie de montagne au Mont Kronplatz
 Lumen, le musée de la photographie de montagne au Mont Kronplatz

L’entrée coûte 17€ / personne. Le musée est ouvert du lundi au dimanche et les jours fériés de 10h00 à 16h00. Dernière admission à 15h30. Plus d’informations sur le site Lumen Museum.

INFOS PRATIQUESComment monter au sommet du Mont Kronplatz ?

Le Mont Kronplatz et ses musées d’altitude sont facilement accessibles en télécabine depuis le village de
Riopratino (Brunico/Riscone). L’aller-retour coûte 35€ / personne en été. La station de télécabines est
ouverte tous les jours de 09h à 17h. Retrouvez toutes les informations sur le site de Kronplatz.

 

— Val Gardena et Seceda

Nous sommes déjà au quatrième jour de notre road trip dans les Dolomites et nous prenons la route vers Ortisei, un village situé à Val Gardena. Si en hiver, Val Gardena est connue pour son domaine skiable, la vallée prend un tout autre visage en été avec de très beaux alpages à découvrir. Depuis Ortisei, nous prenons une télécabine pour rejoindre Seceda, un alpage situé à plus de 2.500 m d’altitude au coeur des Dolomites, connu pour la forme si particulière de sa montagne.

L'Alpe di Seceda est situé sur le versant ensoleillé de Val Gardena, au pied du parc naturel de Puez Odle. En arrivant au sommet, c’est une véritable surprise pour nous. Nous découvrons un alpage magnifique, bien plus grand que nous l’avions imaginé, avec une vue à couper le souffle sur les montagnes des Dolomites. Surpris et impatients d’en découvrir plus, nous prenons la direction de la table d’observation qui se trouve à 10 minutes de marche de la station de téléphérique. 

Depuis le sommet de Seceda, la vue sur les Dolomites et les chaînes de montagnes du Sud-Tyrol est incroyable. Mais, ce qui nous frappe le plus, c’est évidemment la vue sur cette montagne aussi belle qu’étonnante. Au premier regard, elle ressemble à un énorme glissement de terrain avec ses pics rocheux dressés vers le ciel. Une jolie anomalie de la nature qui rend ce paysage encore plus exceptionnel qu’il ne l’est déjà !

Seceda, un alpage situé à plus de 2.500 m situé à Val Gardena
Seceda, un alpage situé à plus de 2.500 m situé à Val Gardena
Seceda, un alpage situé à plus de 2.500 m situé à Val Gardena
Seceda, un alpage situé à plus de 2.500 m situé à Val Gardena
INFOS PRATIQUES — Comment monter à Seceda ?

Pour rejoindre le point de vue de Seceda, il faut prendre une télécabine puis un téléphérique depuis 
le village d’Ortisei. L’aller/retour jusqu’à Seceda coûte 32€ par personne. Il est aussi possible de monter 
à pied depuis le départ de la télécabine, mais le sentier semble particulièrement long, difficile et sans 
grand intérêt. Plus d’informations sur le site de Seceda.

 

— Alpe di Siusi

L’Alpe di Siusi (Seiser Alm en Allemand), est le plus grand haut alpage d’Europe. Situé au coeur des Dolomites, l’alpage s’étend sur 56 km² et s’élève jusqu’à 2.350m d’altitude, offrant une vue incroyable sur les montagnes du Sud-Tyrol, en particulier sur les sommets du Sassolungo, du Sassopiatto, du Schlern et du massif de Rosengarten. 

Mais au-delà d’être le plus grand pâturage alpin d’Europe, l’Alpe di Siusi est un endroit à part qui mérite vraiment le détour lors d'un road trip dans les Dolomites. Entre ses pâturages à perte de vue, ses centaines de cabanes en bois et ses refuges de montagne, l’Alpe di Siusi a su préserver toute son authenticité.

L’Alpe di Siusi est facilement accessible en télécabine depuis le village de Siusi (Seis am Schlern) ou directement depuis Ortisei. Une fois en haut, il faudra faire des choix, l’alpage est réparti en plusieurs petits villages et il est impossible de tout voir en une journée. Pour nous, ça sera direction Sanon Hütte, un petit refuge situé à 50 minutes de marche du village de Compatsch. C’est ici que se trouvent la vue la plus emblématique de l’Alpe di Siusi et l’une des plus belles vues des Dolomites.

Alpe di Siusi (Seiser Alm) est le plus grand haut alpage d’Europe
Alpe di Siusi (Seiser Alm) est le plus grand haut alpage d’Europe
Seceda, un alpage situé à plus de 2.500 m situé à Val Gardena
Alpe di Siusi (Seiser Alm) est le plus grand haut alpage d’Europe

L'Alpe di Siusi offre l'une des plus belles vues sur les montagnes des Dolomites.
Pour planifier votre journée, nous vous conseillons de
télécharger la carte de l’Alpe di Siusi.

Après quelques heures à crapahuter dans les alpages, nous sommes allés déjeuner dans le refuge de Sanon Hütte. Depuis la terrasse, la vue sur les montagnes des Dolomites est incroyable, la cuisine est excellente et vous pouvez même vous installer sur des transats mis à disposition dans l’herbe. Si les Dolomites sont pourtant bien en Italie, nous avons vraiment l’impression d’être de nouveau en Autriche. L’ambiance chaleureuse, les paysages et le chanteur de yodel y sont certainement pour quelque chose.

Pour le reste de la journée, plusieurs options se présentent à vous. Vous pouvez rester dans les environs et rejoindre le village de Saltria à pied. La balade dans les sous-bois est très sympa, nous y avons même croisé des chevaux sauvages. Vous pouvez aussi retourner jusqu’à Compatsch et prendre un télésiège jusqu’à Spitzbühl. Il y a une vue magnifique sur le sommet de Schlern. Il paraît que le coucher de soleil y est magnifique. 

INFOS PRATIQUES 

Comment se rendre à l’Alpe di Siusi ?

Il existe plusieurs possibilités pour monter à l’Alpe di Siusi :

Vous pouvez vous rendre à l’Alpe di Siusi en voiture, mais la route est fermée au trafic de 9h à 17h. Si vous 
décidez de monter avant 9h ou après 17h, sachez que la circulation n’est autorisée que jusqu’à Compatsch. 
Vous devrez obligatoirement laisser votre voiture sur le parking. Seuls les clients qui ont réservé un hôtel sur 
l’alpage disposent d’une autorisation spéciale pour utiliser leur voiture. Tous les détails sont à retrouver sur le 
site de l’Alpe di Siusi.Vous pouvez prendre une télécabine depuis le village de Siusi jusqu’à Compatsch. C’est ce que nous avons 
fait. Le parking n°3 est gratuit et l’aller/retour coûte 18€ par personne. Retrouvez toutes les infos et les horaires 
sur le site Seiser Alm. Une fois à Compatsch, vous pouvez vous déplacer à pied (il y a de nombreux sentiers 
de randonnée) ou en bus. Nous vous conseillons de bien préparer votre itinéraire et de télécharger la carte 
de l’Alpe di Siusi pour planifier votre journée en avance.

— Vous pouvez aussi prendre une télécabine depuis le village de Ortisei. C’est une solution pratique si vous 
voulez combiner l’Alpe di Siusi avec Seceda sans faire de détour mais le parking sur place est payant (8€/24h). 
Une fois au sommet, vous devrez prendre un télésiège jusqu’à la station inférieure pour rejoindre Sanon. 
Le billet combiné télécabine + télésiège coûte 23,60€ par personne. Retrouvez toutes les infos et les horaires 
sur le site Funivia Ortisei.


Comment se déplacer sur l’Alpe di Siusi ? 

Vous avez plusieurs options pour vous déplacer. Tout dépend de ce que vous souhaitez voir pendant votre 
journée ou votre séjour à l’Alpe di Siusi. Pour aller jusqu’au refuge de Sanon depuis Compatsch par exemple, 
nous avons décidé de marcher. Le sentier de randonnée est très bien indiqué et ne présente aucune difficulté. 
Vous pouvez aussi prendre le bus, un ticket coûte 2€ / personne pour un aller simple. Enfin, une autre solution 
est de louer un vélo électrique. Vous trouverez des agences de location à votre arrivée à Compatsch.

 

— Les autres lieux à voir dans les Dolomites...

En 5 jours, nous avons eu le temps de voir beaucoup de belles choses pendant notre road trip dans les Dolomites. Des Tre Cime à l'Alpe di Siusi, en passant par le Lago di Braies, les sites incontournables des Dolomites n'ont plus de secret pour nous ! Mais les Dolomites ne sont pas qu'une succession de sites naturels incontournables. Sur la route, nous nous sommes arrêtés à plusieurs reprises pour profiter d'une balade au bord d'un lac ou d'un lever de soleil sur les montagnes. Avec Lucky, notre vieux compagnon de route, nous avons aussi dû renoncer à quelques belles étapes lors de notre road trip dans les Dolomites. Pour vous donner encore plus d'idées, voici une liste d'autres lieux à voir lors d'un road trip dans les Dolomites : 

— Le Lago di Landro et le Lago di Dobbiaco pour un arrêt sur la route des Tre Cime, 
— Le Lago di Misurina pour le lever de soleil sur le lac et son point de vue sur l'hôtel de Misurina,
— Les Cinque Torri pour découvrir cet incroyable site naturel et ses formations rocheuses,
Prato Piazza pour marcher sur un alpage à 2.000m d'altitude,
Les pyramides de terre de Renon pour leurs formations géologiques uniques,

Bolzano pour visiter la capitale du Sud-Tyrol et se balader dans son centre historique,
— Le Lago di Carezza pour son décor de carte postale, 
Santa Maddalena et l'église de San Giovanni in Ranui pour l'un des points de vue les plus célèbres des Dolomites,
— Le Lago di Resia pour son incroyable clocher au milieu de l'eau.


Informations pratiques pour un
road trip dans les Dolomites

 

— Comment se rendre dans les Dolomites ?

Plusieurs options sont possibles pour vous rendre dans les Dolomites :

— Vous pouvez prendre un vol direct jusqu’à Venise et louer une voiture sur place. Venise ne se trouve qu’à 2h de route de Cortina d’Ampezzo, l’une des principales villes des Dolomites. Il est possible de trouver des billets d’avion vraiment pas cher pour un vol Paris - Venise, à condition de s’y prendre un peu à l’avance. Nous vous conseillons d’utiliser Skyscanner pour trouver un vol au meilleur prix.

— Vous pouvez également rejoindre les Dolomites directement en voiture. Le trajet peut être long puisqu’il vous faudra traverser toute l’Italie et une partie de la France en fonction de votre point de départ. À titre d’exemple, un trajet Lyon - Bolzano dur en moyenne 7h30. Mais vous n’aurez pas besoin de louer une voiture sur place. Pour information, les autoroutes italiennes sont souvent surchargées et il n’est pas rare de voir des kilomètres de bouchons se former aux péages. Une solution pratique est d’investir dans un boitier de Télépéage avec un badge Telepass. Vous pouvez retrouver toutes les informations sur le site Toll Tickets.


— Quand partir dans les Dolomites ?

Les Dolomites sont une destination qui se visite toute l’année. En été, les Dolomites sont le paradis des randonneurs et, en hiver, vous pourrez aller skier dans l’une des nombreuses stations de ski du Sud-Tyrol. La période que vous allez choisir va donc influencer pour beaucoup votre programme dans les Dolomites. Pour nous, la meilleure période pour un road trip dans les Dolomites reste les mois de mai/juin et de septembre. Les températures sont agréables, la plupart des lieux sont accessibles et ce sont des périodes moins touristiques. Attention tout de même, certains endroits comme les Tre Cime peuvent encore être fermés au mois de juin. Tout dépend des conditions climatiques et des chutes de neige. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de l’Office de Tourisme du Sud-Tyrol pour plus d’informations.


— Conduire dans les Dolomites ?

Quelques jours avant d’arriver dans les Dolomites, pendant notre road trip en Slovénie, nous avons détecté un problème au niveau de la direction de notre combi VW. Même si ce n’était rien de grave, nous avons hésité à continuer notre road trip jusque dans les Dolomites. Nous avions peur de trouver des routes de montagne, avec des forts dénivelés et des virages en lacets. En prenant le temps de regarder l’itinéraire en détail, nous avons réussi à programmer un parcours parfaitement adapté à notre vieux compagnon de route. Au final, nous avons toujours réussi à prendre des routes faciles d’accès et en parfait état. Et, quand ce n’était pas possible, nous trouvions facilement des alternatives comme le bus ou les téléphériques.

 

Notre road trip d’une semaine dans les Dolomites aura été la dernière étape d’un fabuleux voyage de 10 semaines au coeur des Alpes. Pour nous, les Dolomites sont une destination à part, totalement dépaysante et fabuleuse. Nous rêvions de faire un road trip dans les Dolomites depuis des mois, et ces quelques jours dans le Sud-Tyrol nous auront convaincu d’une chose : il n’y a pas besoin de partir au bout du monde pour trouver des paysages d’exception !

 

 

***

 

Are you on Pinterest ?

Vous êtes sur Pinterest et vous préparez un road trip dans les Dolomites, pensez à épingler cet article.

Road trip d'une semaine dans les Dolomites (Sud Tyrol) en Italie du Nord
Road trip d'une semaine dans les Dolomites (Sud Tyrol) en Italie du Nord

6 Comments

  1. Amelieve Icanfly Reply

    Quel article MAGNIFIQUE ! Déjà les photos m’avaient vraiment fait rêver quand je vous ai suivis sur Instagram, mais en plus avec toutes les précisions pour voyager etc… Vous m’avez donné très envie d’aller là-bas découvrir cette beauté de mes propres yeux, merci merci merci !…

    • Merci à toi de nous suivre dans toutes nos aventures 💛 Les Dolomites sont vraiment une destination incroyable, surtout quand on aime la nature brute et les paysages de montagnes. On rêvait de découvrir les Dolomites depuis très longtemps, et ce road trip de quelques jours a vraiment été à la hauteur de nos espérances. Si tu as l’occasion d’y aller, on te le conseille vraiment, on est sûr que ça te plaira autant qu’à nous !!

  2. Je pense que ça doit être un des plus beaux road trips à faire dans le monde ! Vos photos sont justes magnifiques et il n’est pas difficile de comprendre pourquoi cette région devient si populaire. J’espère pouvoir voir ces paysages de mes propres yeux un jour !

    • Merci énormément pour ton commentaire. Je ne sais pas si c’est l’un des plus beaux road trip au monde, mais une chose est sûre, c’est l’un des plus beaux que nous ayons fait jusqu’à présent. Les paysages de montagnes, cette nature incroyable… c’est une destination tellement dépaysante. C’est parfois difficile de croire que les Dolomites ne sont qu’à quelques heures de chez nous !!

  3. Wouha, c’est vraiment beau ! Ca donne envie ! Les paysages sont magnifique ! Je rajoute direct les Dolomites dans ma wishlist 🙂

    • C’est vraiment une destination incroyable ! On ne peut que te conseiller les Dolomites à 100% pour un prochain voyage en Europe 🙂

écrire un commentaire

quatorze − 12 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.