En préparant notre tour d’Europe, la Suisse a toujours été pour nous un passage incontournable dans notre itinéraire. Nous avions déjà passé une semaine en Suisse quelques années plus tôt, et nous étions impatients de redécouvrir ce pays parfois oublié des voyageurs. Après 15 jours de road trip en Suisse et près de 600 km à travers le pays, nous vous donnons tous nos conseils pour préparer au mieux votre futur road trip en Suisse.

Road trip en Suisse, itinéraire et conseils


Quelques informations essentielles avant le départ

La monnaie : en Suisse, la monnaie est le Franc Suisse CHF (CHF100 95€). Il faudra donc penser à faire du change avant votre départ pour la Suisse. La Suisse ne fait pas partie de l’Union Européenne, et des frais bancaires peuvent s’appliquer. Nous vous conseillons de vous renseigner auprès de votre banque avant votre départ.

La langue : il existe 3 langues officielles en Suisse qui sont le français, l’allemand et l’italien. La Suisse est divisée en 26 cantons, et chaque canton parle une ou plusieurs de ces 3 langues. Il existe aussi une langue nationale qui est le romanche et de nombreux dialectes à travers le pays. La majorité de la population vit en Suisse alémanique ; l’allemand est donc la langue la plus répandue.

— Les formalités : même si la Suisse ne fait pas partie de l’Union Européenne, elle fait bien partie de l’espace Schengen. Une carte d’identité est donc suffisante pour tous les ressortissants de l’Union Européenne pour tout séjour inférieur à 3 mois. Pensez quand même à votre carte européenne d’assurance maladie comme partout en Europe.


Comment se rendre en Suisse et comment circuler ?

Pour se rendre en Suisse depuis la France, la meilleure option est de venir directement en voiture. Si vous prévoyez de faire un road trip de quelques jours ou de quelques semaines, la voiture sera certainement l’option la plus pratique et surtout la plus économique. Dans ce cas, sachez qu’une vignette est obligatoire pour circuler sur les autoroutes suisses. Il s’agit d’une vignette annuelle à coller sur le pare-brise de votre véhicule, valable pour toute l’année civile en cours au prix de 39€. Vous pourrez l’acheter en ligne sur le site Toll Tickets ou directement au passage de la frontière. Assurez-vous d’avoir votre vignette avant de circuler sur l’autoroute au risque de vous prendre une forte amende (il y a mieux pour commencer un road trip…).

Tooltickets vignette Suisse
Tooltickets vignette Suisse

Il est aussi possible de rejoindre la Suisse en train depuis Paris. Le TGV Lyria relie la France à la Suisse tous les jours avec des trajets directs vers Genève, Lausanne et Zurich. Nous vous conseillons de prendre vos billets le plus tôt possible pour bénéficier de tarifs avantageux. Une fois sur place, il est très facile de se déplacer en train à travers toute la Suisse, y compris dans zones les plus montagneuses. Les infrastructures ferroviaires sont très développées et c’est un bonheur de visiter le pays en train. Si vous choisissez cette option, nous vous conseillons d’acheter le Swiss Travel Pass, un billet tout compris destiné aux voyageurs. Il offre un accès illimité à tout le réseau de transports publics de Suisse pendant 3, 4, 8 ou 15 jours consécutifs. C’est loin d’être une option économique - les prix du Swiss Travel Pass vont de CHF 232 ( 220€) pour 3 jours à CHF 513 ( 490€) pour 15 jours en 2e classe - mais le billet peut rapidement être rentabilisé en fonction de votre itinéraire.

Comme partout ailleurs, il est aussi possible de rejoindre la Suisse en avion. Il y a des vols quotidiens depuis Paris et depuis de nombreuses autres villes partout en France. Nous vous conseillons d’utiliser Skyscanner pour trouver un vol au meilleur prix. Pour vous déplacer une fois sur place, vous pourrez ensuite choisir entre le train et la voiture de location. Dans ce cas, nous vous conseillons d’utiliser le comparateur de prix Auto Europe pour la location de votre voiture en Suisse.


Quel itinéraire pour un road trip de 2 semaines en Suisse ?

Même si la Suisse est un petit pays, le nombre de lieux à découvrir est assez impressionnant. Pour notre part, nous avons passé 2 semaines complètes en Suisse, mais nous aurions pu y passer facilement 2 semaines supplémentaires. Pour en savoir plus sur notre itinéraire, retrouvez notre article 12 lieux incontournables à découvrir lors d’un voyage en Suisse.

Carte itinéraire roadtrip en Suisse Hello Travelers

 

Jour 1 / Les bords du lac Léman : Lausanne, Vevey et Montreux
Jour 2 / Kandersteg et le lac d'Oeschinen (en option le lac de Blausee)
Jour 3 / Interlaken et le Top of Interlaken - Harder Kulm
Jour 4 / Interlaken et la randonnée de Grindelwald vers le lac de Bachalp
Jour 5 / Interlaken et le sommet de Jungfraujoch-Top of Europe à 3’454 m d’altitude

Jour 6 / Interlaken et le petit village de Lauterbrunnen
Jour 7 / Lac Brienz et le village d'Iseltwald
Jour 8 / Ascension du Mont Pilatus
Jour 9 / Aare Gorge et le col de Grimsel
Jour 10 / Furkapass et le glacier du Rhône
Jour 11 / Goms Bridge et le glacier d'Aletsch
Jour 12 / Zermatt et le Mont Cervin
Jour 13 / Retour à Lausanne
Jour 14 / Départ pour l'Autriche en passant par Zurich


Pour être honnête, notre itinéraire n’a pas vraiment de sens vu comme ça. Pour la petite histoire, le frère de Margot vit à Lausanne, et nous avons profité de notre road trip en Suisse pour passer quelques jours avec lui au début et à la fin de notre itinéraire. En principe, nous devions rejoindre le Tessin, la partie italienne de la Suisse (qu’on vous recommande fortement d’ailleurs) mais nous avons dû changer notre itinéraire à cause de petits soucis mécaniques. À la place, nous sommes retournés quelques jours à Lausanne, le temps de se remettre sur pied avant de repartir pour la suite de notre tour d’Europe en direction de l’Autriche.


Où séjourner pendant un road trip en Suisse ? Le camping sauvage est-il autorisé ?

Pendant notre road trip en Suisse, nous avons eu la chance de faire presque exclusivement du camping sauvage avec notre van. La Suisse ne tient pas sa réputation de pays le plus cher au monde pour rien, et même les campings sont très chers. Comptez au minimum 30€ / nuit pour les campings les moins chers et sans emplacement délimité. En voyageant plusieurs mois consécutifs en Europe, nous ne pouvions pas nous permettre de débourser une telle somme tous les soirs. Comme toujours, nous avons donc privilégié les endroits gratuits en cherchant les bons plans sur Park4Night. Bon, camping sauvage est peut-être un bien grand mot. En réalité, nous alternions bivouac en pleine nature, avec des nuits sur des parkings ou près d’un départ de randonnée. Nous avons même été accueillis dans le jardin d’un couple pendant 4 nuits près d’Interlaken où il était très difficile de stationner. Vous l’aurez compris, ça n’a pas toujours été facile de trouver des lieux sympas où dormir, mais nous avons presque toujours trouvé !

Road trip en Suisse Hello Travelers
Road trip en Suisse Hello Travelers
Road trip en Suisse Hello Travelers

Si vous faites du camping sauvage en Suisse, nous vous conseillons d’être particulièrement vigilants quant à l'endroit où vous stationnez. Les réglementations suisses sont strictes, et il est préférable de toujours les respecter. Vérifiez bien les panneaux de signalisation. La dénonciation est une pratique courante en Suisse. Si nous avons parfois du mal à le comprendre en tant que Français, c’est une pratique qui fait partie de la culture du pays, et qui est considérée comme un acte de courage civique dans certains cas. Soyez discrets et respectueux où que vous soyez !

Si vous ne voyagez pas avec votre van, plusieurs options d’hébergement sont possibles en fonction de vos envies et de votre budget. Comme nous vous le disions un peu plus haut, La Suisse ne tient pas sa réputation de pays le plus cher au monde pour rien. Les hébergements sont très chers, et il est préférable de bien anticiper son budget avant de partir. Si vous ne voulez pas vous ruiner, nous vous conseillons de privilégier les auberges de jeunesse ou le camping avec votre toile de tente. Vous pouvez également réduire vos dépenses avec une location Airbnb. Si vous n'êtes pas encore inscrits sur la plateforme, bénéficiez de 25€ de réduction sur votre première réservation grâce à notre code de parrainage Airbnb.


Quelle est la meilleure période pour voyager en Suisse ?

La Suisse est une destination qui se visite toute l’année. La période que vous allez choisir va donc dépendre de ce que vous souhaitez voir et faire pendant votre séjour. Au printemps et en été, la Suisse est un paradis pour les randonneurs. Il fait souvent chaud, et il est possible de se baigner dans les lacs et de profiter des activités nautiques. En hiver, la Suisse est une destination plutôt prisée par les skieurs avec les nombreuses stations de ski situées dans les Alpes Suisses.

Pour nous, la meilleure période pour un road trip en Suisse sont les mois de mai, juin et septembre. Les températures sont agréables sans être trop élevées, les randonnées sont toujours accessibles et ce sont des périodes moins touristiques que juillet et août. À partir de fin septembre, certaines routes de montagne comme la Furkapass peuvent fermer à cause de la neige. C’est aussi le cas des remontées mécaniques et donc de certaines randonnées en montagne. Renseignez-vous bien avant votre départ pour éviter les mauvaises surprises !

Road trip en Suisse Hello Travelers
Road trip en Suisse Hello Travelers
Road trip en Suisse Hello Travelers
Road trip en Suisse Hello Travelers


Quel budget pour un road trip de 2 semaines en Suisse ?

Pour notre road trip en Suisse, nous sommes partis dans l’optique de faire un maximum d’économies sur l’hébergement et l’alimentaire, en privilégiant le camping sauvage et les repas cuisinés dans notre van. La Suisse est un pays très cher, et nous préférions garder notre budget pour les dépenses « activités et loisirs » qui sont assez nombreuses. C’est pour cette raison qu’il est difficile d’établir un budget de référence pour 2 semaines de road trip en Suisse ; chaque voyage est différent et les dépenses peuvent être considérablement différentes. Pour vous aider, voici quelques indications pour vous permettre d’établir votre propre budget et faire des économies :

— Carburant : le prix du carburant est bien plus élevé en Suisse qu’en France. Il faut compter en moyenne entre 1,70€ et 1,80€ le litre de Diesel. Si vous le pouvez, pensez donc à faire le plein avant de passer la frontière. La bonne nouvelle, c’est que la Suisse est un petit pays et que vous n'aurez pas besoin de faire souvent le plein pour voir du pays.

— Hébergement : comme nous vous le disions un peu plus haut, il est possible de trouver des lieux gratuits où passer la nuit en van / camping-car. Pour les campings, les prix sont relativement élevés en comparaison à la France. Comptez au minimum 30€ / nuit pour 2 personnes. Pour les hébergements traditionnels comme les hôtels, il faudra compter en moyenne 134€ la nuit dans un hôtel moyenne gamme pour 2 personnes. Pour réduire vos dépenses, vous pouvez opter pour une auberge de jeunesse ou une location Airbnb. Si vous n'êtes pas encore inscrits, bénéficiez de 25€ de réduction sur votre première réservation grâce à notre code de parrainage Airbnb.

— Alimentation : sachez que les prix des restaurants en Suisse sont aussi très élevés. Nous n’avons jamais mangé au restaurant, mais nous étions toujours curieux de voir les prix sur les cartes à l’entrée. Si nous avions parfois envie de nous laisser tenter, nous changions vite d’avis à la lecture des menus (30€ pour un cordon bleu, merci mais non merci) ! Pour réduire vos dépenses, nous vous conseillons de faire vos courses et de préparer des pique-niques pour le midi. Les enseignes les plus répandues sont Migros et Coop, mais les magasins Denner sont encore moins chers. Globalement, le prix des produits frais (viande, fruits, légumes…) est bien plus élevé en Suisse. Si vous en avez la possibilité, faites le plein de courses avant de passer la frontière.

— Activités : c’est probablement le budget à ne pas négliger lors de la préparation de votre voyage. Même si comme nous vous envisagez de faire uniquement de la randonnée pendant votre road trip en Suisse, il faudra très souvent commencer par monter en télécabine jusqu’au point de départ. Et bien sûr, les prix sont souvent très élevés, pour ne pas dire exorbitants dans certains cas. Il faudra donc faire des choix et bien sélectionner les randonnées que vous voulez faire pour ne pas exploser votre budget loisirs.


Notre avis sur ce road trip en Suisse

En préparant notre tour d’Europe, nous avons eu le sentiment que la Suisse était une destination un peu boudée par les voyageurs Français. C’est normal quand on connaît le prix de la vie en Suisse, mais il est tout à fait possible de trouver des astuces pour voyager à moins cher. Après deux semaines sur la route, on peut dire que la Suisse est vraiment l’un de nos pays coups de coeur de ce tour d’Europe. Avant notre voyage, nous n’imaginions pas la diversité des paysages qu’il est possible de voir en Suisse. Les routes panoramiques, les stations de montagne, les lacs alpins à l’eau turquoise, les glaciers et la neige en plein été… On a vraiment été scotchés par autant de beauté dans un si petit pays !

Point de vue sur Interlaken en Suisse
Furkapass en Suisse
Lac de Brienz en Suisse
Glacier d'Aletsch en Suisse


Conseils en vrac !


— N’oubliez surtout pas d’acheter votre vignette avant de circuler sur les autoroutes suisses. Elle est obligatoire et vous risquez une amende de CHF 200 si vous n’avez pas une vignette dans les règles. Vous pouvez l’acheter en ligne sur le site Toll Tickets avant votre départ, à la douane au passage de la frontière ou dans une station-service avant de quitter la France.

— En fonction de votre forfait téléphonique, il est possible que la Suisse ne figure pas dans la liste des pays européens inclus dans votre forfait. Avec notre forfait Free, nous avions uniquement le droit à 25Go d’Internet / mois. Les appels et sms vers la France et la Suisse étaient payants. Renseignez-vous auprès de votre opérateur avant votre départ.

— Il existe quelques différences au niveau du code de la route à connaître avant votre voyage. En Suisse, les piétons ont toujours la priorité, pensez à bien vous arrêter aux passages piétons au risque de vous faire verbaliser. Les feux de croisement doivent être allumés même en plein jour. Les couleurs des panneaux sont inversées par rapport à la France : les panneaux d’autoroute sont verts, et les panneaux de route sont bleus. Enfin, les limitations de vitesse sont différentes en Suisse : 50 km/h en ville, 80 km/h sur route et voie rapide et 120 km/h sur autoroute.

 

Des questions pour organiser votre road trip en Suisse ?
Laissez-nous un commentaire avec toutes vos questions et nous nous ferons un plaisir d'y répondre ! Vous pouvez aussi nous retrouver sur Instagram pour suivre nos aventures en direct !

 

***

 

Are you on Pinterest ?

Vous êtes sur Pinterest et vous préparez un road trip en Suisse, pensez à épingler cet article.

Road trip en Suisse : itinéraire et conseils
Road trip en Suisse : itinéraire et conseils

2 Comments

  1. Laloi Laura Reply

    Bonjour,
    Nous aimerions également partir faire un road trip en haute Savoie avec un passage en suisse.
    Nous envisageons de louer un Vàn. Cependant, j’ai une question pratique, comment faites-vous pour vous laver si vous n’allez pas dans un camping ?

    Merci beaucoup !

    Laura

    • Hello Laura. Nous avons une douchette à l’arrière de notre combi, ce qui nous permet de nous doucher en extérieur. Nous avons une cabine de douche nomade pour le camping de chez Decathlon qui est vraiment très pratique pour l’intimité et nous utilisons un savon 100% naturel. Quand ce n’est pas possible, il nous arrive aussi d’aller dans un camping en journée, uniquement pour prendre une douche. La plupart des établissements acceptent de nous laisser utiliser les sanitaires gratuitement ou contre quelques euros seulement. Nous n’avons pas essayé cette technique en Suisse dans mon souvenir, mais ailleurs en Europe et cela n’a jamais posé de soucis 😉

écrire un commentaire

1 × un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.