Début mars, nous nous sommes envolés pour la Laponie finlandaise. C’est dans la région d’Ylläs, à 150 kilomètres au-dessus du cercle polaire arctique, que nous avons posé nos valises pour une semaine exceptionnelle au coeur de l’hiver. Retour sur notre séjour entre excursion en motoneige, balade en chiens de traineaux, expédition en ski de forêt et découverte de la culture finlandaise.

Voyage en Laponie Finlandaise au coeur de l'hiver


Quand on pense à la Laponie, on pense à la neige à perte de vue, aux rennes, aux petits chalets en bois au milieu de la forêt, aux sapins enneigés (et aussi un peu au Père Noël, il faut l’admettre). Mais passé ces quelques images, la Laponie est une destination qui peut paraître mystérieuse, comme la plupart des destinations polaires. Où partir en Laponie ? Quelle est la meilleure période pour un voyage en Laponie finlandaise ? Comment organiser son séjour ? Est-il possible de voir des aurores boréales ? Autant de questions auxquelles nous tentons de répondre dans notre guide pratique pour organiser son voyage en Laponie finlandaise.

Pour notre part, même si nous avons beaucoup hésité entre la Suède et la Finlande, c’est bien la Laponie finlandaise que nous avons décidé de découvrir pour notre premier voyage au-delà du cercle polaire arctique. C’est dans la région d’Ylläs, à mi-chemin entre Kittilä et la frontière suédoise, que nous avons posé nos valises pour une semaine au coeur de la Laponie finlandaise. Pour cette première expédition dans le grand nord, nous sommes partis avec l’agence de voyage Terres d’Aventure, en suivant le circuit Laponie : au cœur de l’hiver réalisable de décembre à avril. Une semaine exceptionnelle entre activités hivernales et découverte de la culture finlandaise.

Une semaine au coeur de la Laponie Finlandaise !



Jour 1 — Expédition en motoneige et pêche sur glace

Arrivés de nuit dans la petite station d’Ylläs, nous étions impatients de débuter notre première journée et d’aller à la découverte des paysages mythiques de Laponie. Après un bon petit-déjeuner à l’hôtel, nous récupérons notre équipement grand froid avant de partir pour une journée d’expédition en motoneige, au coeur de la nature lapone. Après un petit débrief avec Pierre, notre guide pour la journée, nous partons pour une balade au milieu de la forêt. Les étendues blanches se dévoilent devant nous et nous découvrons pour la première fois ces paysages immaculés dont nous avions tant rêvé.

Motoneige et pêche sur glace en Laponie
Motoneige et pêche sur glace en Laponie
Motoneige et pêche sur glace en Laponie
Motoneige et pêche sur glace en Laponie

En Laponie, la motoneige est une véritable institution. En hiver, une partie des habitants troquent leur voiture contre une motoneige pour se déplacer, en particulier dans le nord de la Laponie. Il y a un code de la route, des limitations de vitesse à respecter, des contrôles de police…

Notre balade en motoneige nous mène sur les rives du lac gelé de Lompolonpääjärvi, sur lequel nous allons nous initier à la pêche sur glace, aussi appelée pêche blanche. C’est une activité pratiquée par de nombreux Finlandais en hiver, et une expérience plutôt insolite lors d’un voyage en Laponie. À l’aide d’une grande foreuse manuelle, il faut percer un trou dans la glace (de 1m à 1m50 de profondeur en fonction de l’épaisseur de la glace), et avec une petite canne à pêche, attendre que le poisson morde à la ligne. Assis sur le lac gelé, nous avions l’impression d’être Pingu, le petit manchot du dessin animé, entourés de paysages exceptionnels. Après quelques tentatives infructueuses, Margot a pêché l’unique poisson de la matinée, aussitôt remis à l’eau.

Motoneige et pêche sur glace en Laponie
Motoneige et pêche sur glace en Laponie
Motoneige et pêche sur glace en Laponie

Après notre initiation à la pêche sur glace, nous avons rejoint un petit kota situé à côté du lac. Les kotas sont des chalets traditionnels finlandais, où il est possible de se réunir autour d’un feu de bois, pour déjeuner, ou simplement pour se réchauffer quand les températures avoisinent les -20°C. C’est ici que nous avons partagé tous ensemble l’lohikeitto, une délicieuse soupe de saumon, un plat traditionnel finlandais. Après ce moment de partage, nous prenons le chemin du retour sur nos motoneiges. Les sensations sont exceptionnelles. On roule au milieu des sapins, on traverse des lacs gelés, on croise des skieurs sur les pistes de ski de fond… La motoneige est officiellement une activité à ne manquer sous aucun prétexte lors d’un séjour en Laponie finlandaise.

Motoneige et pêche sur glace en Laponie
Motoneige et pêche sur glace en Laponie
Motoneige et pêche sur glace en Laponie
Motoneige et pêche sur glace en Laponie



Jour 2 — Balade en raquettes à travers un marécage gelé

Au programme de cette deuxième journée en Laponie finlandaise : une balade en raquettes au coeur de la forêt boréale. Accompagnés par notre guide Oriane, nous partons du village de Ylläsjärvi vers la taïga jusqu’à rejoindre un marécage gelé. Pendant 2h, nous marchons à travers la forêt. Par endroits, l’épaisseur de la neige atteint facilement les 2 mètres, mais les raquettes nous permettent de faire nos propres traces dans la neige fraîche, sans nous enfoncer, ou presque. Cette balade est aussi l’occasion d’en apprendre davantage sur la faune et la flore locale, apprendre à reconnaître les traces d’animaux dans la neige, à reconnaître les arbres…

Balade en raquettes en Laponie
Balade en raquettes en Laponie
Balade en raquettes en Laponie
Balade en raquettes en Laponie
Balade en raquettes en Laponie
Balade en raquettes en Laponie
Balade en raquettes en Laponie
Balade en raquettes en Laponie
Balade en raquettes en Laponie
Balade en raquettes en Laponie

Ces dernières années, nous avons pris l’habitude de vadrouiller sans jamais vraiment s’arrêter, toujours à la recherche d’un point de vue ou de quelque chose de nouveau à découvrir. Pendant notre séjour en Laponie finlandaise, nous avons appris à vivre le voyage différemment, à prendre le temps d’apprécier le calme, à contempler la nature et à s’imprégner de la culture. Un véritable retour à l’essentiel qui fait du bien ! Après notre balade en raquettes, nous avons donc décidé de rester dans le petit village d’Ylläsjärvi. On découvre pour la première fois les petites maisons rouges si emblématiques des pays nordiques et de la Finlande. Et même si le village ne se compose que de quelques petites maisons comme celles-ci, c’est amplement suffisant pour se sentir totalement dépaysé.

Village de Yllasjarvi en Laponie
Village de Yllasjarvi en Laponie
Village de Yllasjarvi en Laponie
Village de Yllasjarvi en Laponie
Village de Yllasjarvi en Laponie
Village de Yllasjarvi en Laponie



Jour 3 — Découverte du village d’Äkäslompolo

Pendant notre séjour en Laponie, deux journées sont libres pour nous permettre de souscrire à d’autres activités hivernales (balade traditionnelle en traîneau à rennes, visite du village de glace…), ou pour aller skier sur les nombreuses pistes de ski de fond de la région. De notre côté, nous profitons de ce temps libre pour partir explorer les environs. La région d’Ylläs porte le nom de son sommet le plus haut, le Mont Ylläs, qui culmine à seulement 718 mètres d’altitude. De part et d’autre se trouvent les villages d’Ylläsjärvi et d’Äkäslompolo, facilement accessibles à pied ou en ski bus. 

Après avoir découvert Ylläsjärvi la veille, nous décidons de rejoindre le village d’Äkäslompolo. À notre grande surprise, Äkäslompolo ne se compose que de quelques maisons et commerces, et le tour du village se fait très vite. Nous profitons donc de ce moment pour nous balader sur les rives du lac, pour nous promener au milieu des petites maisons rouges, et pour découvrir l’une des traditions les plus emblématiques de la Finlande : le sauna traditionnel au feu de bois !

Village de Akaslompolo en Laponie
Village de Akaslompolo en Laponie
Village de Akaslompolo en Laponie
Village de Akaslompolo en Laponie
Village de Akaslompolo en Laponie
Village de Akaslompolo en Laponie
Village de Akaslompolo en Laponie
Village de Akaslompolo en Laponie
Village de Akaslompolo en Laponie
Village de Akaslompolo en Laponie
Village de Akaslompolo en Laponie
Village de Akaslompolo en Laponie
Village de Akaslompolo en Laponie

Le sauna fait partie intégrante de la culture finlandaise. À la maison, dans les lieux publics, au travail ou à l’hôtel, tout le monde ou presque en possède un. En hiver, après le sauna, la tradition veut que vous sautiez dans la neige ou dans l’eau glacée d’un lac : c’est très bon pour la santé ! Pour vivre cette expérience à Äkäslompolo, vous pouvez réserver sur le site Ylläs Log Cabins.



Jour 4 — Journée en ski de forêt traditionnel lapon

Pour ce quatrième jour en Laponie finlandaise, nous partons en petit groupe pour une journée complète en ski de forêt traditionnel lapon. En Laponie, le ski de forêt est un des meilleurs moyens pour se déplacer sur la neige fraîche, et découvrir la nature en dehors des sentiers battus. À mi-chemin entre les raquettes et le ski de fond, le ski de forêt se pratique très facilement ; pas besoin de savoir skier ni de suivre les pistes damées de ski de fond. Le pied est détaché à l’arrière, comme pour les raquettes, et on avance en marchant dans la neige fraîche, sans aucune difficulté.

Ski de foret en Laponie
Ski de foret en Laponie
Ski de foret en Laponie
Ski de foret en Laponie
Ski de foret en Laponie

Notre objectif est de rejoindre un petit kota dans la forêt pour déjeuner tous ensemble, avant de revenir tranquillement sur nos pas. Si les premières minutes demandent un peu d’adaptation, nous prenons rapidement nos marques et nous enchaînons les kilomètres malgré des conditions climatiques parfois désagréables. Forêts enneigées, lacs gelés… le paysage est époustouflant ! À notre arrivée, nous réalisons que nous sommes dans le même kota que le premier jour, lors de notre sortie en motoneige. La neige a recouvert les arbres, et nous découvrons un endroit totalement différent de la première fois ; c’est aussi ça, la magie de la Laponie !

Ski de foret en Laponie
Ski de foret en Laponie
Ski de foret en Laponie
Ski de foret en Laponie



Jour 5 — Faire du chien de traineau en Laponie Finlandaise

Il y a quelques mois, nous avons eu la chance de faire une petite initiation en traineau à chiens lors de notre séjour dans les Alpes. Pour la dernière activité de notre séjour en Laponie finlandaise, c’est une tout autre expérience qui nous attend : cette fois-ci, nous avons la chance de pouvoir piloter notre propre attelage de chiens à travers la nature sauvage de Laponie. C’est une chance exceptionnelle et les sensations sont absolument magiques. Après un rapide briefing du musher, nous prenons place dans notre traineau : l’un à l’intérieur, et l’autre aux commandes. Les chiens sont survoltés et nous partons pour une bonne heure de balade au milieu de paysages exceptionnels. C’est une sensation difficile à décrire, celle de flotter sur la neige, en totale harmonie avec les chiens. Si nous avions beaucoup aimé notre première expérience en traineau à chiens, il faut reconnaître que cette fois-ci, c’est un véritable coup de coeur !

Traîneau à chiens en Laponie
Traîneau à chiens en Laponie
Traîneau à chiens en Laponie
Traîneau à chiens en Laponie
Traîneau à chiens en Laponie
Traîneau à chiens en Laponie
Traîneau à chiens en Laponie
Traîneau à chiens en Laponie
Traîneau à chiens en Laponie
Traîneau à chiens en Laponie
Traîneau à chiens en Laponie



Jour 6 — Au sommet du Mont Ylläs

Pour notre dernier jour en Laponie finlandaise, il est temps de prendre un peu de hauteur. Comme nous vous l’expliquions un peu plus haut, la région d’Ylläs porte le nom de son sommet le plus haut, le Mont Ylläs, qui culmine à 718 mètres d’altitude. Si ce chiffre peut sembler dérisoire face à celui de nos montagnes françaises, la vue depuis le sommet est absolument incroyable. Une étape à ne surtout pas manquer si vous êtes de passage dans la région.

Le sommet du Mont Ylläs est facilement accessible en télécabine depuis la station de ski, le Sport Resort Ylläs. Prévoyez de monter quand le ciel est dégagé. En cas de mauvais temps, les nuages s’accrochent systématiquement au sommet. Depuis notre hôtel, nous avons suivi un petit chemin de randonnée pour rejoindre la station de ski et prendre une télécabine jusqu’au sommet. En haut, l’atmosphère est absolument incroyable. À seulement 718 mètres de hauteur, on a l’impression de marcher sur la lune. Les antennes sont gelées et recouvertes de neige, la température avoisine les -16°C et la vue qui s’étend sur des kilomètres est à couper le souffle. Nous ne pouvions pas rêver d’une plus belle image que celle-ci pour terminer notre séjour en Laponie finlandaise.

Mont Yllas en Laponie Finlandaise
Mont Yllas en Laponie Finlandaise
Mont Yllas en Laponie Finlandaise
Mont Yllas en Laponie Finlandaise
Mont Yllas en Laponie Finlandaise
Mont Yllas en Laponie Finlandaise
Mont Yllas en Laponie Finlandaise

L’accès au sommet du Mont Ylläs se fait en télécabine depuis la station du Sport Resort Ylläs. L’aller-retour en piéton coûte 10€/personne. Vous pouvez vous balader au sommet en faisant attention aux skieurs et aux motoneiges.


Les aurores boréales en
Laponie Finlandaise

 

Avant d’organiser notre voyage en Laponie finlandaise, nous n’avions pas conscience que le nord de la Finlande était l’un des endroits les plus propices à l’observation des aurores boréales. Comme le Groenland, l’Alaska, l’Antarctique, l’Islande et le nord du Canada, la Laponie est l’une des destinations où vous avez le plus de chance de voir des aurores. La région d’Ylläs est d’ailleurs l’un des meilleurs endroits de Finlande pour les observer, avec l’apparition d’aurores boréales presque une nuit sur deux entre mi-septembre et fin mars. 

Pour observer les aurores boréales, il faut que plusieurs facteurs soient réunis : un ciel dégagé, une très faible pollution lumineuse et aussi une petite part de chance ! Il faut admettre que ce phénomène reste imprévisible. Pendant notre séjour en Laponie finlandaise, nous n’avons pu voir qu’une seule aurore boréale à cause d’un ciel chargé pendant toute la semaine. Elle était petite et relativement faible en intensité, mais quel spectacle ! Nous aurions pu rester des heures à observer le moindre mouvement dans le ciel. Pour vous aider, nous vous conseillons l’application mobile My Aurora Forecast pour suivre en temps réel l’apparition des aurores boréales en fonction de votre position géographique.

Les aurores boréales en Laponie finlandaise
Les aurores boréales en Laponie finlandaise
Les aurores boréales en Laponie finlandaise


Où voir des rennes en
Laponie Finlandaise ?

 

Nous étions très impatients à l’idée d’apercevoir des rennes pour la première fois. En Laponie finlandaise, les rennes sont présents en très grand nombre ; il y a d’ailleurs plus de rennes que d’habitants. C’est dire à quel point les rennes sont importants dans le paysage, un véritable emblème de la Laponie et plus généralement de la Finlande.

Les rennes sont des animaux en semi-liberté. La majorité d’entre eux appartiennent à des éleveurs, mais ils vivent en liberté une grande partie de l’année. En hiver, les rennes retournent vers les élevages que l’on appelle des fermes à rennes. C’est ici qu’ils vont passer l’hiver, avec la garantie de trouver de la nourriture bien plus facilement que dans la nature.

En hiver, il est donc beaucoup plus difficile de les apercevoir dans la nature. Si vous n’avez pas la chance de voir des rennes en liberté, vous pouvez donc opter pour la visite d’une ferme à rennes. Il en existe un grand nombre à travers le pays, en particulier dans les zones les plus touristiques.

Voir des rennes en Laponie finlandaise
Voir des rennes en Laponie finlandaise
Voir des rennes en Laponie finlandaise
Voir des rennes en Laponie finlandaise
Voir des rennes en Laponie finlandaise
Voir des rennes en Laponie finlandaise
Voir des rennes en Laponie finlandaise


RESPECTONS NOTRE PLANÈTE POUR CONTINUER DE LA DÉCOUVRIR !

Pour se nourrir, les rennes grattent la neige avec leurs sabots pour trouver de la nourriture (lichen, feuilles…). À cause du changement climatique et des températures inhabituelles en hiver, la neige fond, l’eau gèle puis se transforme en glace. Ce processus empêche les rennes de gratter le sol et donc de trouver de la nourriture. En Laponie comme ailleurs, des rennes meurent de faim chaque année. Il y est donc urgent d’agir contre le réchauffement climatique !


Quelques conseils en vrac

 

— Choisissez bien votre période pour voyager en Laponie. Pour vous aider à y voir plus clair, rendez-vous sur notre guide pratique pour organiser son voyage en Laponie finlandaise. Si c’était à refaire, nous partirions quelques semaines plus tôt. Lors de notre séjour début mars, les températures étaient anormalement élevées et la neige sur les sapins avait déjà fondu annonçant l’arrivée du printemps, ce qui a enlevé un peu de magie aux décors pourtant féériques de la Laponie !

— Les températures en hiver peuvent varier de 0°C à -20°C. Avec le vent, les ressentis peuvent rapidement descendre jusqu’à -50°C. Il est donc primordial d’avoir un équipement adapté. Tous nos conseils sont à retrouver dans notre article Comment s’habiller pour un voyage dans une destination grand froid ?

— Si vous souhaitez voir des rennes lors de votre voyage en Laponie finlandaise, pensez à programmer une visite dans une ferme à rennes. En hiver, la plupart des rennes retournent dans les fermes pour trouver de la nourriture. Il est donc beaucoup plus difficile d’en apercevoir en liberté.

— Si vous voyagez en Laponie en autonomie, nous vous conseillons de louer une voiture sur place pour pouvoir vous déplacer facilement. La Laponie est une région très vaste, et vous aurez probablement besoin d’une voiture pour aller d’un point d’intérêt à un autre. C’est aussi un vrai plus pour partir à la chasse aux aurores boréales une fois la nuit tombée.


Le saviez-vous : il y a plus de rennes que d’habitants en Laponie finlandaise ! Si cette affirmation nous fait toujours sourire, elle en dit long sur cette région arctique où le temps s’arrête et où la nature reprend ses droits. Les étendues sauvages, les forêts recouvertes de neige, la nuit polaire et les aurores boréales…  Pendant une semaine, nous avons eu la chance de vivre des expériences hors du commun et de découvrir davantage la culture finlandaise. Mais si avant de venir en Laponie nous avions l’image d’une destination mystérieuse, nous savons aujourd’hui que la Laponie est effectivement loin de nous avoir révélé tous ses secrets !


Merci à Terres d’Aventure de nous avoir fait confiance pour ce voyage en Laponie finlandaise.
Comme toujours, nous restons totalement libres du contenu que nous vous présentons dans cet article.

***

 

Are you on Pinterest ?

Vous êtes sur Pinterest et vous préparez un séjour en Laponie Finlandaise, pensez à épingler cet article.

Laponie Finlandaise Hello Travelers
Laponie Finlandaise Hello Travelers

2 Comments

  1. C’est un beau voyage que vous nous racontez là. Les paysages de la Laponie sont complètement givré, c’est le cas de le dire ^^

    • Merci beaucoup Clara ! Ça nous parait déjà tellement loin, mais ça nous fait du bien de nous replonger dans les photos de ce voyage. Et oui tu as raison, les paysages de la Laponie sont givrés, et totalement hors du temps ! 😉

écrire un commentaire

15 − neuf =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.