Après notre jolie virée à Cordoue, on change de décor et on continue notre road-trip en Andalousie par le Caminito del Rey, un arrêt fort en sensation que nous attendions depuis très longtemps.

Situé dans la province de Malaga, le Caminito del Rey est connu pour avoir été la via ferrata la plus dangereuse au monde. Accrochées le long d’une paroi rocheuse, certaines passerelles se trouvent à plus de 100m de hauteur et les accès y sont très étroits. À l’époque, de nombreuses personnes sont venus ici se confronter au vide, et plusieurs d’entre elles y ont perdu la vie. Aujourd’hui, après des travaux de réhabilitation, le chemin a totalement été sécurisé et il offre une expérience unique et des paysages à couper le souffle. Pour voir à quoi ressemblait le chemin à l'époque, on vous invite à regarder la vidéo en cliquant ici. Sensations garanties !

Quelques jours avant d’arriver sur place, nous avons eu la mauvaise surprise d’apprendre qu’il fallait réserver sur Internet pour réaliser le parcours. Comme beaucoup de lieux en Espagne, une grande partie des entrées est réservée par les tours opérateurs et le nombre de visiteurs par jour est limité pour préserver le lieu. Il est donc recommandé de réserver votre visite plusieurs semaines à l’avance sur le site internet du Caminito del Rey.

En suivant les conseils d’autres voyageurs passés par là avant nous, nous sommes venus un mardi matin très tôt pour essayer d’avoir des tickets directement au guichet. En arrivant sur place à 7h30 (ouverture de la billetterie à 9h30), nous étions presque les premiers à attendre. Ce réveil matinal nous aura finalement porté chance car nous avons réussi à obtenir nos entrées après 2 bonnes heures d'attente : hallelujah !

Une fois nos magnifiques casques enfilés (sécurité oblige), nous voilà donc partis à la découverte du Caminito del Rey ! On vous laisse découvrir une partie de notre parcours en photos.

Nous gardons un magnifique souvenir de cette expérience. Entre la beauté du paysage, la rivière qui coule entre les falaises et les vautours qui survolent au-dessus de nos têtes, ça aurait vraiment été dommage de louper ça.

Ah, il faut quand même qu’on vous dise que j’ai le vertige. Faire le Caminito del Rey était un vrai défi mais je ne voulais absolument pas passer à côté sous prétexte que j’ai peur du vide. J’appréhendais surtout la dernière étape du parcours : un pont suspendu à 105 mètres de hauteur ! On cherche toujours à comprendre pourquoi avec Julien mais finalement, je n’ai pas particulièrement eu le vertige pendant le parcours. Est-ce la beauté du paysage qui m’aura fait oublier ma peur ? 😉

 

Alors, vous l'auriez fait vous ? 

 

Nos infos pratiques pour visiter le Caminito del Rey

- L’entrée du Caminito del Rey se fait uniquement par l’entrée nord dans le village d’Ardales.

- Le parcours est linéaire et se termine par l’accès sud dans le village d’Álora.

Le retour au point de départ s’effectue en bus pour 1,55€ par personne.

- Les tickets d’accès coûtent 10€ par personne et sont à réserver en ligne sur le site internet du Caminito del Rey.

- Durée du parcours : prévoir entre 2h et 3h.

- Ouvert tous les jours de la semaine sauf le lundi.

- Le Caminito se réserve le droit de fermer le parcours en cas de fortes intempéries. Dans ce cas, une nouvelle date vous sera proposée mais les tickets ne vous seront pas remboursés.

 

Que faire aux alentours du Caminito des Rey ?

Le Caminito del Rey se trouve dans le parc naturel de Desfiladero de los Gaitanes. Comme nous avions quelques jours devant nous avant de faire le Caminito, nous en avons profité pour découvrir le parc et ses alentours.

Nous avons débuté notre visite par une balade sur les berges de l’Embalse del Conde de Guadalhorce. Cet incroyable réservoir d’eau formé par les barrages alentour est un endroit magnifique, encore préservé du tourisme de masse (en tout cas en basse saison). Nous avons surtout été subjugués par la couleur de l’eau… D’ailleurs, elle change aussi vite que la météo, passant du vert émeraude au bleu turquoise en quelques minutes. C’était un vrai bonheur de se réveiller avec cette vue tous les matins.

Après cette première découverte, nous avons enfilé nos chaussures de randonnée pour découvrir le parc naturel. Plusieurs randonnées sont possibles mais nous avons choisi de suivre le Sendero del Gaitanejo et le sentier du Caminito del Rey. Il s’agit d’une portion reliant le réservoir au Caminito qui est totalement gratuite et qui longe la rivière Guadalhorce. Cette balade est très sympa et nous a permis d’avoir un point de vue superbe sur le réservoir et son barrage !

En arrivant sur les lieux, nous avions également aperçu un loueur de canoë non loin de nous. Après quelques jours à admirer le lac et se réveiller devant chaque matin, nous n’avons pas pu résister à l’envie d’aller faire un petit tour de canoë ! Comment dire que le cadre ici est vraiment unique. D’un côté les falaises, de l’autre des champs d’olivier à perte de vue… Et pour ne rien gâcher, nous avions le lac pour nous tout seul ce jour là (les petits plaisirs de voyager hors saison ).

 

Vous programmez un séjour en Andalousie ? 

Découvrez tous nos articles sur notre road-trip à travers l’Espagne en cliquant ici.

***

 

Are you on Pinterest ?

Vous êtes sur Pinterest et vous préparez votre voyage au Caminito del Rey, pensez à épingler cet article.

8 Comments

  1. Oh lala comme j’ai envie d’aller là-bas depuis longtemps ! Votre article donne encore plus envie ! J’ai le vertige aussi mais je suis prête à le braver totalement !
    Très chouette votre mise en page au fait ! Je découvre le blog avec cet article mais je n’hésiterai pas à y revenir !

    • Ça vaut vraiment le coup de prendre sur soi pour réaliser le parcours. J’étais fière de moi à la fin, même pas peur 😉
      Et merci beaucoup pour le compliment, on espère te revoir par ici très vite 😘

  2. Ohlala comme c’est bizarre (et beau) de voir le Camino del Rey ainsi, en état et réaménagé. Nous y étions en 2012 et malheureusement le site était fermé. La beauté de vos photos nous donnerait bien envie de repartir y faire un petit tour !! Merci

    • Hello Marieke. Merci à toi pour ton commentaire. C’est top de savoir que vous étiez là-bas à l’époque. On a souvent du mal quand des espaces naturels sont aménagés pour être ouvert au public, mais dans ce cas là, ils ont vraiment fait quelque chose de super, qui ne dénature pas du tout le lieu et qui le rend accessible au plus grand nombre. C’est vraiment très beau, si vous avez l’occasion, on ne peut que vous conseiller d’y aller.🙂

écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.